En 1999, Colt va s'implanter dans quatre nouvelles régions françaises et courant 2000 dans plus d'une dizaines d'autres. Implanté en Ile-de-France depuis 1997, ce spécialiste de la boucle locale d...

En 1999, Colt va s'implanter dans quatre nouvelles régions françaises et courant 2000 dans plus d'une dizaines d'autres. Implanté en Ile-de-France depuis 1997, ce spécialiste de la boucle locale disposera dès juillet prochain d'un réseau de 10 à 20 km à Lyon. Colt envisage à plus long terme la construction d'une troisième boucle locale à Marseille. Le groupe va aussi proposer des services d'accès indirect autour de Marseille au mois d'avril, à Lyon en mai, à Toulouse en août et à Lille en septembre (le client utilise une ligne France Télécom pour se raccorder, via un préfixe, aux services longue distance de Colt).

Colt s'adressera ainsi en 1999 à 50 000 entreprises françaises dont la facture téléphonique dépasse mensuellement 4 000 F. Pour sa troisième année en France, Colt vise 8 % environ de part de marché.

Ayant vraisemblablement investi 600 millions de F (91,5 millions d'euros) sur la période 1997-1999, Colt va poursuivre son effort en région parisienne. Après avoir densifié et accru la capacité de son réseau, il devrait relier directement 500 immeubles fin 1999 (250 fin 1998).

En 1998, rassemblant 700 clients directs et 1 000 clients indirects, la filiale française de Colt a réalisé un chiffre d'affaires de près de 200 millions de F (30,5 millions d'euros). En Europe (chiffre d'affaires d'environ 2 milliards de F, soit 305 millions d'euros), Colt envisage de construire d'ici à 2001 des boucles locales dans 24 à 26 villes. (La Tribune - Les Echos - 15/01/1999)