"The Hankyoreh", un quotidien local coréen a publié un article le 27 juillet dernier faisant une comparaison originale entre l’industrie IT en Corée et les îles Galápagos. Grâce à son éloignement avec le reste du monde, ces îles Galápagos sont reconnues pour leur rare bio-diversité. Il est effectivement fréquent de découvrir de nouvelles espèces comme de les voir disparaître aussi rapidement qu’elles sont arrivées. Pour "The Hankyoreh", le secteur IT coréen ressemble pour beaucoup à ces îles Galápagos. Ce secteur, qui était il y a peu de temps en avance par rapport au reste du monde, se retrouve aujourd’hui considéré comme un retardataire et particulièrement dans l’univers de l’Internet mobile.

 Les exemples donnés pour confirmer cette comparaison sont nombreux : - Le très faible développement des smartphones sur le territoire Coréen. Que ce soit le iPhone ou d’autres mobiles développés par les opérateurs locaux. - Un taux de pénétration pour l’utilisation des services de données mobiles 10% inférieur à la moyenne mondiale : 15,7% en Corée du Sud contre 25,3% en moyenne selon Strategy Analystics. SK Telecom a même annoncé une baisse de 20% en valeur des factures de ses abonnés par rapport à 2006 et 2007. - Les plus grandes marques vendant les mobiles les plus avancés, mais sans WiFi, et ce afin d’éviter toute concurrence avec les opérateurs télécoms locaux, - Les innovations nationales comme le DMB (Digital Multimedia Broacasting) par exemple, ne marchent pas et ne s'exportent pas en dehors du pays, - Des actions gouvernementales de plus en plus sévères pour délimiter la liberté d’expression sur Internet. - Etc.… Le moindre signe d’évolution est donc attendu par beaucoup avec impatience pour ne pas voir l’industrie des technologies coréenne devenir les prochaines Iles Galápagos du monde digital. Retrouvez l’article complet sur : OhmyNews.com L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi