Global Crossing vient d’annoncer le lancement d’une offre de services et de solutions permettant à l’industrie des médias et du divertissement de communiquer et de collaborer via son infrastructure ...

Global Crossing vient d’annoncer le lancement d’une offre de services et de solutions permettant à l’industrie des médias et du divertissement de communiquer et de collaborer via son infrastructure réseau en fibres optiques. Cette infrastructure réseau à haut débit de 101 000 mils de tracé atteignant plus de 200 villes, offrira aux acteurs des médias et du divertissement, une plate-forme complètement numérique. De plus, Global Crossing construit un extranet leur permettant de distribuer, de gérer et de stocker leur contenu numérique. Constellation Ventures, fonds d’investissement de Bear Steams, va investir 100 millions de dollars dans le développement d’applications destinées à optimiser l’extranet médias et divertissement lancé par Global Crossing. Ces fonds seront particulièrement destinés aux partenaires développant des logiciels et systèmes réseaux. L’extranet se concentrera sur la production de films, de programmes télévisés et commerciaux, sur la diffusion TV et la gestion de contenu numérique comme la diffusion vidéo à la demande. La division Marchés des Médias et du Divertissement de Global Crossing a été créée pour répondre aux besoins d’une industrie devant gérer du contenu de formats multiples et en des lieux différents. Selon la banque d’affaires américaine Piper Jaffray, le marché des services logiciels de streaming, en forte croissance, devrait passer de 1,3 à 10,4 milliards de dollars en 2001 et les services d’applications de 20 millions à 2,4 milliards de dollars d’ici 2004. Pour sa part, le marché des services de stockage devrait représenter 8 milliards de dollars en 2003, contre moins de 10 millions en 1999 (source IDC). Par ailleurs, le format numérique connaît une audience de plus en plus importante au sein de la communauté du cinéma et est plébiscité par de nombreux metteurs en scène. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/06/2001)