amélioration. Au cours des six premiers mois de l’année, Deutsche Telekom a réalisé un chiffre d’affaires de 34,4 milliards de marks (114 milliards de F) en progression de 4,5 % et un bénéfice net ...

amélioration. Au cours des six premiers mois de l’année, Deutsche Telekom a réalisé un chiffre d’affaires de 34,4 milliards de marks (114 milliards de F) en progression de 4,5 % et un bénéfice net de 1,95 milliards de marks (6,5 milliards de F) en hausse de 18 %. Le résultat opérationnel de 5 milliards de marks progresse de près de 40 %. Son président, Ron Sommer, se déclare confiant sur les perspectives de chiffre d’affaires et de résultats du groupe sur l’exercice tout en soulignant “les décisions de l’instance de régulation auront un grand effet sur le résultat et le dividende du groupe”. Le groupe se demande en effet si cette instance va le contraindre à passer cette année une provision de 3,5 à 4,5 milliards de marks pour son réseau câblé, et lui imposer de réduire des deux tiers l’augmentation de prix auquel le groupe a procédé. Ce sont les secteurs ISDN, T-Online et de téléphonie mobile qui ont connu la plus forte progression sur le premier semestre. Comme prévu, les pertes des activités géographiques (matériel, cabines téléphoniques, renseignements téléphoniques, participations étrangères et Global One) devraient être cette année divisées par deux, soit 2 milliards de marks. Les activités internationales sont sur “la bonne voie”, particulièrement en Europe. Tout en rappelant que son groupe avait provisionné l’an dernier 300 millions de marks pour 2,5 milliards d’investissements, plus en début d’année 140 millions pour l’Indonésie, Ron Sommer a déclaré “je ne vois pas de risque en Asie du Sud-Est”. Concernant Global One, Ron Sommer reconnaît qu’il n’atteindra “certainement pas l’an prochain l’équilibre financier”. (Les Echos - Le Figaro - La Tribune - 28/08/1998)