T-Online International, premier fournisseur européen d'accès à Internet (FAI), vient d'enregistrer le premier bénéfice net de son histoire, et a doublé son excédent brut d'exploitation, qui ...

T-Online International, premier fournisseur européen d’accès à Internet (FAI), vient d’enregistrer le premier bénéfice net de son histoire, et a doublé son excédent brut d’exploitation, qui atteint, au troisième trimestre 2003, 81 millions d’euros, contre 34,1 millions à la même période l’an dernier. Pour ce qui est du chiffre d’affaires, il a augmenté de 20 % sur un an, mais a peu évolué par rapport au second trimestre 2003 (de 449 à 452,7 millions d’euros).

Le FAI attribue ces résultats au recrutement de nouveaux abonnés, en augmentation constante. A la fin du trimestre, le groupe comptait 12,9 millions d’abonnés, soit un million de plus qu’en 2002. De nouveaux clients qui pour beaucoup choisissent le haut débit, et achètent certains nouveaux services onéreux de T-Online, comme la vidéo à la demande.

Le FAI a donc une nouvelle fois revu à la hausse ses prévisions pour 2003, tablant sur un excédent brut d’exploitation entre 310 et 320 millions d’euros, au lieu de la fourchette entre 250 et 300 millions préalablement prévue.

Deutsche Telekom, qui détenait jusqu’à présent 71,9 % du fournisseur d’accès à Internet vient de reprendre la participation de 2 % détenue par Commerzbank dans le FAI. L’opérateur a indiqué avoir repris les 24,9 millions d’actions que la troisième banque allemande avait acquis il y a trois ans, et sur lesquelles l’opérateur télécoms avait un droit de préemption. Deutsche Telekom élève ainsi sa participation à près de 74 %.

(Atelier groupe BNP Paribas – 07/11/2003)