Comme dans la plupart des pays européens, l'opérateur historique allemand entend s'imposer face aux opérateurs alternatifs ! Deutsche Telekom va émettre des emprunts internationaux d'un montant...

Comme dans la plupart des pays européens, l'opérateur historique allemand entend s'imposer face aux opérateurs alternatifs ! Deutsche Telekom va émettre des emprunts internationaux d'un montant qui pourra atteindre 2,5 milliards de dollars.
 
Les emprunts se répartiront en tranches de trois, cinq et dix ans. "La transaction sera lancée dans un avenir proche", explique l'opérateur télécoms dans un communiqué. Il insiste aussi sur le fait que cette émission obligataire n'accentuera pas son endettement.
 
Quant à son réseau haut débit, Siemens a confirmé qu'il participerait à sa construction. L'accord est estimé par une source citée par Reuters à 200 millions d'euros. La même source indique les équipementiers français Alcatel et israélien ECI Telecom participeront également à la construction du réseau.
 
"Nous fournissons aux opérateurs de réseaux des infrastructures qui (...) ouvrent la porte à des services "triple play" attrayants : un accès à Internet rapide, des services de communication de haute qualité et une offre de contenus de loisirs, dans un seul tuyau", explique Siemens
 
L'opérateur historique va construire un nouveau réseau VDSL ( Very Fast Digital Subscriber Line) qui dans un premier temps reliera dix villes à une connexion de 50 Mbits/s.
 

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/03/2006)