eXo propose aux entreprises une plate-forme communautaire dont le code source est en accès libre. Une solution qui leur donne la possibilité de développer leurs propres applications et d'en garder le contrôle.

Dans les entreprises, le 2.0 prend une forme de plus en plus concrète avec la mise en place de plates-formes de partage, des fils de discussions, des réseaux sociaux… La solution proposée par eXo se distingue en ceci qu'elle est open source. Intégrée à l'infrastructure existante d'une entreprise, elle proposera un panel d'applications dont le code source sera entièrement accessible. "Cet outil va démocratiser et fluidifier la communication entre les hiérarchies d'une entreprises. L'open source va rendre l'information transparente", explique à l'Atelier Miguel Membrado, fondateur et directeur général de Kimind Consulting. Les salariés d'une entreprise se retrouvent ainsi au coeur du développement et de la conception d'un réseau communautaire fait sur mesure, pour eux. "Ils  vont avoir la possibilité de répondre aux  besoins de l'entreprise en créant leurs propres applications", précise-t-il.
Les salariés deviennent acteurs de l'évolution du réseau
Le concept de base reste classique, avec des conversations instantanées, un mur d'actualité, la possibilité d'échanger des fichiers et des mails. Chaque salarié possédant son propre profil qu'il peut gérer à sa guise. Il sera également possible de mettre en place de nouveaux groupes ou de mettre à jour son statut, en sachant que les flux seront personnalisables en fonction des individus, des groupes, ou même des applications. Par ailleurs, on pourra accéder à des outils comme Google Analytics qui permettront de voir les données concernant un nouveau produit, par exemple. L'ergonomie et la construction de la plateforme en open source doivent permettre à chaque salarié d'être un acteur actif et non plus passif de l'évolution du réseau communautaire.
Le service informatique garde le contrôle
Cependant, "il revient à l'entreprise de faire appel à un service informatique ou à un intégrateur pour aider à la programmation informatique qui n'est pas connue par tous", comme le souligne Miguel Membrado. Car si l'open source est un avantage pour les salariés, c'est également le risque d'un accès illimité et la modification de toutes sorte d'informations. C'est pour éviter ce genre de débordements, l'outil permet de mettre en place des paramètres d'accessibilités spécifiques à chaque groupe de travail et aux différents dossiers. Une liberté d'action et de regard qui reste donc limitée et sous contrôle. Autres dispositifs proposer par eXo, un annuaire regroupant tous les salariés en vue de faciliter la recherche de l'un d'entre eux ainsi la que collaboration professionnelle.