Audilog…L’équipementier suédois Ericsson a annoncé l’acquisition de la société française Audilog, spécialisée dans l’intégration de systèmes et la gestion de réseaux...

Audilog… L’équipementier suédois Ericsson a annoncé l’acquisition de la société française Audilog, spécialisée dans l’intégration de systèmes et la gestion de réseaux. Depuis 20 ans, Audilog travaille avec des opérateurs français et internationaux : le groupe assure par exemple l’ensemble des évolutions fonctionnelles du système pour la gestion des performances du réseau GPRS de Bouygues Télécom. La cinquantaine de collaborateurs que compte Audilog viendra renforcer la division de services d’Ericsson qui épaule les opérateurs dans la conception, la construction et la gestion de leurs réseaux. Prévisions… L’équipementier suédois profite à merveille de la reprise des investissements sur le segment des opérateurs de télécommunications. Au second trimestre 2004, le groupe a déjà généré une marge d’exploitation de 22,8 % : un record historique ! Un bon niveau, qui devrait se maintenir puisque le groupe table aujourd’hui sur une marge comprise entre 15 et 20 %. Orientations asiatiques… Le directeur général d’Ericsson, Carl-Henric Svanberg, a déclaré lors d’une conférence de presse à Hong-Kong cette semaine que le groupe s’attendait à ce que la Chine devienne son premier marché d’ici quelques années, dépassant ainsi les Etats-Unis. La Chine, l’Inde, l’Asie Pacifique… Autant de marchés émergents sur lesquels le groupe table pour assurer sa croissance ces prochaines années. Carl-Henric Svanberg a parlé de 2 milliards d’utilisateurs de téléphones portables en 2006, contre 1,5 milliard aujourd’hui. Pour en arriver là, le suédois ne compte pas plus que ça sur les marchés d’Europe et d’Amérique du Nord, qui arrivent à saturation. « Au moins 50 % de notre croissance émanera des marchés émergents. Nous avons encore à couvrir la Chine, l’Inde et la région Pacifique. » Pas étonnant, dans ce cas, qu’Ericsson ait décidé de soutenir la norme de téléphonie mobile de troisième génération définie par la Chine : TD-SCDMA. (Atelier groupe BNP Paribas – 23/09/2004)