Anite propose une suite d'outils de tests permettant de vérifier à quel moment les ordiphones consomment le plus d'énergie à cause de leur connectivité.

Pour optimiser l’utilisation des réseaux mobiles notamment avec l’importance qu’ont pris les smartphones et l’arrivée sur le marché d’appareils intégrants encore plus de fonctions, Anite préconise la simulation en amont de la commercialisation. L'entreprise propose à destination des telcos une suite d’outils permettant de voir comment un appareil, ses composants et le réseau réagissent lors de l'utilisation de ce dernier. Le système consiste en un simulateur, qui vérifie à quel moment les appareils mobiles et les applications consomment le plus d’énergie. L'outil identifie combien de temps un appareil mobile reste connecté, combien de transitions sont nécessaires pour opérer une connexion aux différentes applications utilisées mais également l’impact de l’émission de signaux sur le réseau.

Tester le réseau en laboratoire

D’un côté le but est de permettre aux constructeurs d’améliorer l’autonomie des batteries, la qualité de l’acoustique ainsi que l’échange de données. De l’autre, il est de donner la possibilité aux opérateurs de comprendre comment fonctionne leur réseau. Ils pourront alors effectuer des ajustements et couper certains services à des heures avancées, par exemple. Selon les responsables du projet, ces tests en amont semblent être la solution la moins coûteuse pour anticiper l’impact sur les appareils et sur le réseau de l’arrivée de nouveaux téléphones et d’applications. Aujourd’hui, selon les responsables de l'offre, l’émission de signaux représente à elle seule, plus de 60 % de l’utilisation du réseau.

Toujours sur "on"

Le réseau actuel n’a effectivement pas été mis en place pour supporter l’arrivée sur le marché d’appareils et d’applications autant connectés. "Avec l’utilisation massive des messageries en ligne et des réseaux sociaux mais également avec l’échange de données via le téléphone mobile, le réseau est constamment sollicité", explique t-on ainsi chez Anite. Et d'expliquer que du coup les appareils ne semblent jamais pouvoir se mettre en veille puisqu’ils doivent toujours se mettre à jour pour fonctionner.