La filiale de Time Warner redoute la concurrence des autres opérateurs et des géants de l'Internet. Face à cette menace qui lui fait subir une hémorragie d'abonnés, AOL renouvelle et innove dans...

La filiale de Time Warner redoute la concurrence des autres opérateurs et des géants Internet. Face à cette menace qui lui fait subir une hémorragie d'abonnés, AOL renouvelle et innove dans ses services. Cette semaine, le fournisseur d'accès à Internet (FAI) signe avec Brightcove pour distribuer des contenus vidéo, améliore sa messagerie et, pour augmenter ses revenus publicitaires, met de la publicité sur les blogs de ses abonnés.
AOL permet aux producteurs de distribuer leurs films via son portail...
C'est un contrat plutôt inhabituel ! Et pour cause, AOL signe avec une start-up - Brightcove of Cambridge - laquelle monte un système qui rassemble et distribue des films. Brightcove donne la possibilité aux producteurs de mettre leurs vidéos sur des sites autres que le leur, comme par exemple, sur celui d'AOL.
Les producteurs n'ont plus besoin de négocier de contrat avec la filiale de Time Warner. En signant avec Brightcove, ils ont la possibilité de faire distribuer leur film via AOL. Brightcove cherche à promouvoir des films indépendants. AOL se réserve le droit, s'il juge qu'un film est incorrect, de l'exclure de son portail. "Brightcove nous donne un accès à des contenus de petites maisons de productions et leur permet d'entrer sur un gros réseau de distribution", explique Kevin Conroy, vice président exécutif de AOL Media Networks.
Le service devrait être lancé en début d'année prochaine. Il permettra à AOL de fournir du contenu à ses abonnés. Les films en question pourront être retrouvés via le moteur de recherche dédié sur le portail d'AOL. Le FAI pourra mettre en avant certains films sur ses pages Internet.
...améliore sa messagerie instantanée AIM...
Pour compenser les pertes financières liées à la fuite d'abonnés, AOL essaye de convaincre grâce à une nouvelle messagerie instantanée très perfectionnée : AIM Triton. Lancée hier en langue anglaise, elle présente de nouvelles fonctionnalités très intéressantes théoriquement mais on en peut pas encore savoir si la pratique suivra.
La dernière version du logiciel AIM sera rendue disponible en différentes langues sur les trois prochains mois. Elle présente des versions améliorées des services existants comme le chat écrit ou oral mais elle innove aussi. La discussion par onglets sur une seule fenêtre permet de passer d'une conversation à l'autre plus facilement.
La fenêtre de conversation donne la possibilité à l'internaute de se rendre en un click sur AOL Mail, AIM Mail, AIM Talk et AOL Radio services. Il peut aussi accéder au service de VoIP (Voice Over Internet Protocol) lancé par le FAI pour son public américain mais son utilisation reste payante.
AIM Mail permet d'effacer des courriels dans la boîte de son destinataire s'ils ont été envoyés par erreur et surtout avant qu'ils ne soient ouverts. Un service de visioconférence devrait bientôt être disponible. "Nous ciblons les gens qui ont l'âge d'aller à la fac. Nous voudrions étendre nos parts de marché sur ce segment", explique Krista Thomas, porte-parole d'AOL.
AIM Triton sera disponible aussi bien sur ordinateurs que sur téléphones portables ou autres dispositifs sans fil.
... insère des publicités sur les blogs de ses abonnés
Un blog sur la spiritualité avec une publicité pour des assurances ? Si quelques abonnés tenaient encore à leur connexion AOL, c'est qu'AOL Journals, la plateforme de blogs de l'opérateur, ne contenait aucune publicité. Seulement AOL qui mise de plus en plus sur ses revenus publicitaires, a décidé de rompre son engagement. En mai, quand le FAI avait ouvert sa plateforme de blogs à tous les internautes, même ceux qui n'étaient pas abonnés, il avait promis que seuls les blogs des non-abonnés seraient soumis à la publicité.
Les internautes sont très mécontents. Ils ne supportent pas de payer et de devoir héberger des publicités sur leurs blogs. Un internaute a même décidé d'ouvrir un blog sur la plateforme de Google pour dénoncer l'initiative de son concurrent AOL. Il gardera son blog AOL ouvert uniquement pour en suivre l'évolution et mieux en dénoncer les travers. "C'est utiliser leur plateforme contre eux-même", a-t-il déclaré.
"La décision d'intégrer une bannière publicitaire sur AOL Journals est cohérente avec nos pratiques commerciales et publicitaires", a commenté Kathie Brockman, porte-parole de la filiale de Time Warner. "Nous faisons de la publicité sur notre portail, sur notre messagerie, sur notre messagerie instantanée et sur notre réseau", a-t-elle ajouté.
Cette décision pourrait bien convaincre les derniers abonnés d'AOL de se tourner vers des offres plus alléchantes. Cependant, l'augmentation des revenus publicitaires permettra peut-être aussi à AOL de proposer des offres plus attractives. L'avenir nous éclairera sur le destin financier et économique de la filiale de Time Warner qui, ces derniers temps, semble avancer dans des directions éclectiques.
A ce sujet, lire aussi :

In2TV : vidéo à la demande gratuite chez AOL ! (15/11/2005)
Vidéos d'actu en ligne : MSN et Associated Press, AOL et CBS (10/11/2005)
AOL rachète un site de vente de musique en ligne et ouvre AOLMusicNow (04/11/2005)
(Atelier groupe BNP Paribas - 23/11/05)