La fibre optique s'installe en Europe. Selon le cabinet Informa Telecoms & Media, la fibre a déjà séduit plus d'un million d'abonnés en Europe occidentale. Et sur les 79 millions d'abonnements...

La fibre optique s'installe en Europe. Selon le cabinet Informa Telecoms & Media, la fibre a déjà séduit plus d'un million d'abonnés en Europe occidentale. Et sur les 79 millions d'abonnements haut débit enregistrés en Europe, la fibre représente donc désormais 1.4% des accès.
 
Les pays scandinaves remportent la palme, avec 650 000 utilisateurs en Suède, soit 65% du total. Cet engouement pour le très haut débit s'explique dans le pays par un déploiement opéré non pas par les opérateurs seuls mais en collaboration avec les collectivités territoriales.
 
Dans l'Hexagone, l'Arcep avait appelé à une mutualisation des investissements pour un déploiement moins coûteux de cette nouvelle technologie. Car l'installation de ces nouveaux réseaux est très onéreuse, avec un prix estimé à 2000 euros par foyer. Et le prix d'abonnement se révèle également élevé pour le particulier: l'offre de France Télécom, disponible dans plusieurs arrondissements parisiens et quelques villes de banlieue, est facturée 47.90 euros par mois (location de la Live Box comprise). Une dépense qui ne peut être assumée par toutes les bourses...
 
D'ailleurs, le cabinet précise également que dans plusieurs pays, les opérateurs privilégient le FTTB (Fiber To The Building) au FTTH (Fiber To The Home), par manque de moyens.
 
Et si un déploiement à l'échelle municipale, financé en partie par les collectivités, était la solution pour un réseau moins cher et, au final, plus étendu? L'exemple de MédiaFibre, un opérateur palois qui propose aux habitants de la ville un accès très haut débit pour 39.90 euros par mois, est à étudier...
Mathilde Cristiani, pour L'Atelier
(Atelier groupe BNP Paribas – 01/03/2007)