L'engouement pour la fibre optique n'a pas de frontières. Après Free ou France Télécom en France, c'est au tour de Deutsche Telekom de se lancer dans la course. Dès 2007, l'opérateur historique...

L'engouement pour la fibre optique n'a pas de frontières. Après Free ou France Télécom en France, c'est au tour de Deutsche Telekom de se lancer dans la course. Dès 2007, l'opérateur historique allemand déploiera son réseau très haut débit. Coût de l'investissement: 3 milliards d'euros.
 
L'opérateur souhaite lancer une offre à 50 Mb/s dans le but de proposer le quadruple play (téléphonie fixe, mobile, Internet haut débit et télévision) à ses abonnés. Les cinquante plus grandes villes du pays devraient être équipées.
 
Avant tout déploiement, l'opérateur doit obtenir l'accord de la Commission européenne et du régulateur allemand, la BNetzA (Bundesnetzagentur), à qui il a déjà été confronté en août pour l'ouverture de son réseau très haut débit à la concurrence.
 
Reste à savoir si la mise en place du très haut débit permettra à l'ex-monopole d'enrayer la baisse de ses abonnés: depuis le début de l'année, l'opérateur a perdu près d'un million et demi de clients en téléphonie fixe.
 
A ce sujet lire aussi:

Fibre optique : Noos réplique à Erenis et annonce le 100 Mb/s (01/12/2006)
Erenis : le 100 Mb/s débarque en janvier (29/11/2006)
Régulation du réseau de Deutsche Telekom : enjeu national ou européen? (08/09/2006)

(Atelier groupe BNP Paribas – 03/01/2007)