Selon les derniers chiffres publiés par l'ART, le marché du radiotéléphone a enregistré en septembre 736 700 nouveaux clients nets supplémentaires, contre 527 700 en août, soit un taux de pénétratio...

Selon les derniers chiffres publiés par l'ART, le marché du radiotéléphone a enregistré en septembre 736 700 nouveaux clients nets supplémentaires, contre 527 700 en août, soit un taux de pénétration aujourd'hui de 27 % (25,8 % au 31/08). Le parc total s'établit désormais à 16 222 400 abonnés, dont 7 985 000 pour France Télécom (Itinéris-Ola), 5 876 500 pour Cegetel (SFR) et 2 360 900 pour Bouygues Télécom. Par rapport à septembre 1998, les trois opérateurs améliorent leur performance de 66 %. France Télécom a une nouvelle fois enregistré la plus forte progression en séduisant au mois de septembre 354 700 nouveaux abonnés, contre 223 100 pour Cegetel et 158 900 pour Bouygues Télécom. Avec une part de marché de 49,2 % (49,3 % au 31/08), France Télécom reste le leader incontesté de la téléphonie mobile. La part de marché de Cegetel continue de régresser légèrement de 36,5 % au 31/08 à 36,2 % au 30/09 (36,7 % au 31/07). La part de marché de Bouygues Télécom passe quant à elle de 14,2 % à 14,6 %. Fin 1998, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile s'établissait à 11 210 100, soit un taux de pénétration de 19,2 %. Au 31 décembre 1998, France Télécom totalisait 5 542 600 abonnés, soit une part de marché de 49,52 %, Cegetel comptait 4 251 300 abonnés, soit une part de marché de 37,92 %, et enfin Bouygues Télécom totalisait 1 406 500 abonnés, soit 12,54 % de part de marché. Au cours des six derniers mois de 1999, France Télécom a gagné 1 797 600 nouveaux abonnés nets, tandis que SFR a séduit 1 221 700 nouveaux abonnés et Bouygues Télécom 740 500 abonnés. Au total, 2 761 200 nouvelles personnes se sont abonnées à l'un des trois opérateurs de téléphonie mobile au cours des six derniers mois. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)