Cette acquisition permet enfin à France Télécom d'accéder au marché allemand. France Télécom et MobilCom viennent de signer un accord prévoyant l'acquisition par France Télécom de 28,5 % du capita...

Cette acquisition permet enfin à France Télécom d'accéder au marché allemand. France Télécom et MobilCom viennent de signer un accord prévoyant l'acquisition par France Télécom de 28,5 % du capital de MobilCom, via une injection de capitaux nouveaux. France Télécom apportera 3,74 milliards d'euros, au prix de 201 euros par action. Cet accord concrétise la stratégie commune des deux entreprises d'offrir des services fixes, mobiles et Internet aux clients résidentiels et professionnels allemands. Par ailleurs, les deux opérateurs vont créer une société commune pour concourir ensemble à l'obtention d'une licence UMTS de téléphonie mobile de troisième génération, en participant à l'appel d'offres organisé cette année par l'Autorité de régulation allemande. Gerhard Schmidt, fondateur et PDG de MobilCom, restera l'actionnaire le plus important de la société avec environ 40 % du capital. M. Schmidt continuera à diriger MobilCom dans cette nouvelle phase de développement de l'entreprise. Un représentant de France Télécom sera nommé à chacune des deux instances de direction, le Comité exécutif et le Conseil de surveillance. La cotation des actions de MobilCom sera maintenue au Neuer Markt de la Bourse de Francfort. A partir de la mi-2003, France Télécom pourra, s'il le souhaite, augmenter sa participation dans MobilCom en achetant des actions de M. Schmidt. MobilCom détient une part significative du marché allemand des services de téléphonie fixe et mobile. Il détient aussi freenet.de, l'un des principaux fournisseurs d'accès Internet en Allemagne, coté lui aussi au Neuer Market. Freenet.de réalise la plus forte croissance du marché et compte aujourd'hui plus d'un million d'utilisateurs actifs. MobilCom possède l'un des réseaux nationaux de voix et données les plus modernes d'Europe. La société compte aujourd'hui 2 millions de clients mobiles et 700 000 abonnés au service fixe. Ses ventes en volume atteignent sur son réseau fixe le milliard de minutes par mois. En 1999, MobilCom a réalisé un chiffre d'affaires de 2,4 milliards de marks et un bénéfice net de 244 millions de marks. France Télécom apportera à MobilCom son savoir-faire technique et marketing, ses réseaux internationaux et l'accès aux innovations de France Télécom R&D. L'opérateur historique français développe aussi en Allemagne des activités complémentaires à celles de MobilCom en offrant des services internationaux de voix et données aux multinationales allemandes, via Global One, et en déployant son réseau pan-européen, le European Backbone Networks destiné à relier 250 villes d'Europe en 2001. Se félicitant de cet accord, Michel Bon, le président de France Télécom a déclaré "nous anticipons une très forte croissance du marché allemand du mobile-multimédia et nous sommes très heureux de pouvoir offrir un service d'exception aux clients allemands au travers de MobilCom". (A lire aussi, les articles parus dans la presse, notamment dans la Tribune et les Echos). (Christine Weissrock - Atelier Paribas 24/03/2000)