Après avoir pris une participation dans le capital du distributeur français TDCom en septembre 2000, puis le contrôle du distributeur néerlandais Glocall en mars 2001, l’Unité Services Mobiles de Fr...

Après avoir pris une participation dans le capital du distributeur français TDCom en septembre 2000, puis le contrôle du distributeur néerlandais Glocall en mars 2001, l’Unité Services Mobiles de France Télécom renforce sa position de fournisseur de services de télécommunications mobiles par satellite en rachetant les activités Inmarsat de DeTeSat, une filiale de Deutsche Telekom, qui commercialise les services de télécommunication par satellite Inmarsat et VSAT. La transaction porte sur l’intégralité du portefeuille client ainsi que sur le catalogue des services. Le trafic sera acheminé via les stations terrestres de France Télécom de Pleumer Bodou et d’Aussaguel. Ces activités sont réunies au sein d’une nouvelle entreprise allemande «France Telecom Mobile Satellite Communications – Gmbh», dirigée par Jean-Louis Carléty, directeur de l’Unité Services Mobiles France Télécom. Employant 30 personnes, anciens salariés en charge d’Inmarsat chez DeTeSat, cette société commercialisera des services voix, données et images Inmarsat auprès de ses clients. FTMSC Gmhb effectuera la facturation des clients, tandis que l’Unité Services Mobiles France Télécom assurera l’envoi des factures depuis la France. Jean-Louis Charléty précise «En 2001, France Télécom a acheminé plus de 40 millions de minutes de communications. Dorénavant, France Télécom sera commanditaire d’un plus gros volume d’achat de minutes auprès d’Inmarsat, nous allons donc bénéficier de meilleurs tarifs que nous répercuterons dans nos offres auprès de nos clients. Nous prévoyons d’accroitre notre chiffre d’affaires de 20 % d’ici un an et nous avons l’ambition de devenir le premier opérateur Inmarsat». (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 6/12/2001)