Avec ce projet, France Télécom entend devenir un partenaire privilégié de l'Education nationale dans le cadre de la connexion des établissements scolaires au réseau Internet. Entrée en 1977 chez Fra...

Avec ce projet, France Télécom entend devenir un partenaire privilégié de l'Education nationale dans le cadre de la connexion des établissements scolaires au réseau Internet. Entrée en 1977 chez France Télécom, cette jeune femme de 44 ans, convertie aux vertus du Web depuis longtemps, va devoir définir la stratégie de l'opérateur dans le multimédia. Inspiratrice des stations Internet de France Télécom, elle a lancé en juin dernier le site pilote de Montpellier, site qui connaît une forte fréquentation tant des professionnels que du public. Depuis l'expérience a été reconduite à Paris, Toulouse, Bordeaux et Grenoble "l'espace attire même des cyber-papies déchainés. C'est l'un de mes plus beaux bébés". Son approche pragmatique devrait permettre à France Télécom de devenir une "Net Company". "Le raccordement des écoles au réseau Numéris existant et l'amplification des connexions par câble et par satellite ne sont pas le plus important. A côté du soutien technique et de l'installation de postes à réponse et accès rapide, il est indispensable d'accompagner le développement du contenu pour donner envie aux élèves et aux enseignants de se connecter. France Télécom s'appuiera sur les équipes régionales et un jeu de partenariats multiples pour répondre aux attentes spécifiques de chaque académie. Internet doit devenir transparent". Egalement mère de famille attentive, Mireille Le Van corrige les devoirs de ses fils sur le Net. (La Tribune - 23/02/1998)