à la fin de l'année. Michel Bon, le président de France Télécom de passage à Francfort, et Ron Sommer, le président de Deutsche Telekom, ont tenu hier une conférence de presse commune. Les deux homm...

à la fin de l'année. Michel Bon, le président de France Télécom de passage à Francfort, et Ron Sommer, le président de Deutsche Telekom, ont tenu hier une conférence de presse commune. Les deux hommes ont rappelé les liens forts qui unissent les deux entreprises. Ron Sommer a tenu à préciser que la vente de 20 à 25 % de l'opérateur français "va ouvrir un nouveau chapitre dans notre coopération". Michel Bon de son côté a expliqué "Il n'est pas possible d'être partenaire dans Global One et adversaire sur d'autres sujets. Notre développement à l'international doit être plus global. Tout doit être regardé en commun. Dans ce cadre, il nous a semblé raisonnable de sécuriser notre partenariat par un échange de participations". L'opération d'échange sera définie d'ici à la fin de l'année et devrait se réaliser dans la seconde moitié de 1998 par le biais d'une augmentation de capital. France Télécom fera appel au marché pour financer en partie cette opération "mais nous prenons l'engagement devant le marché que si nous réalisons cette opération, elle ne diluera pas significativement notre résultat par action". Les deux groupes pourront alors travailler "sérieusement à faire des choses en commun dans d'autres domaines qu'à l'international". Ces nouvelles relations devraient permettre de plus d'envisager "ensemble un accord avec Enel dans la téléphonie mobile". Un accord a effectivement été conclu entre Deutsche Telekom et Enel pour obtenir l'attribution de la troisième licence italienne de téléphonie mobile "une entente qui pourrait être élargie à la téléphonie fixe". (La Tribune - Le Figaro - 03/10/1997)