Face à la concurrence accrue dans laquelle le place ses concurrents, l'opérateur historique joue la stratégie de différenciation (elle consiste à créer une offre unique qui rend la concurrence et...

Face à la concurrence accrue dans laquelle le place ses concurrents, l'opérateur historique joue la stratégie de différenciation (elle consiste à créer une offre unique qui rend la concurrence et la substitution plus difficile, d'après le Strategor). Là où les opérateurs alternatifs proposent un simple service de VoIP (Voice over Internet Protocol), France Télécom lance la VoIP haut de gamme avec une qualité de son comparable à celle d'un CD.
 
On le sait, l'opérateur craint de plus en plus la concurrence des opérateurs alternatifs qui proposent souvent des services moins chers. France Télécom joue encore sur la confiance des Français mais également sur des moyens financiers qui lui permettent de développer l'innovation technologique.
 
Maintenant qu'il est certain que l'avenir de la téléphonie est à la VoIP, France Télécom tente d'apporter une valeur ajoutée à ses services sur ce marché. En décembre, l'Arcep avait révélé que l'opérateur perdait 10 000 abonnés par semaine pour la téléphonie classique alors que 46 000 foyers adoptaient hebdomadairement la Livebox !
 
Le son Haute Qualité présenté en test par l'opérateur repose sur la technologie Wide Band (bande audio élargie) et permet, si les deux interlocuteurs sont équipés, de converser avec une excellente qualité de son. L'équipement nécessite d'être client à l'offre de téléphonie illimitée par ADSL de France Télécom et de connecter un terminal DECT sur la Livebox.
 
Le service devrait être disponible au printemps 2006. On ne connaît pas encore le prix auquel seront commercialisés les terminaux DECT. Cette innovation repose sur le potentiel du haut débit et sur les travaux du département de R&D de l'opérateur sur les logiciels de codage de la voix (Codec). Cette qualité de service pourrait convaincre les derniers réfractaires à passer à la VoIP...chez France Télécom !
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 06/02/2006)