Baptisé e-buro, le nouvel outil informatique déployé par France Télécom s’adresse à l’ensemble des salariés du groupe, tous amenés à collaborer : cadres nomades ou sédentaires, équipes projet travai...

Baptisé e-buro, le nouvel outil informatique déployé par France Télécom s’adresse à l’ensemble des salariés du groupe, tous amenés à collaborer : cadres nomades ou sédentaires, équipes projet travaillant à distance, en France comme à l’étranger, utilisateurs du système d’information … Via une interface web personnalisable (type portail d’accès), e-buro leur offrira à tout moment une connexion permanente et sécurisée à leurs données personnelles ainsi qu’à des outils et services spécifiques. Chacun, après authentification, pourra retrouver, où qu’il soit, ses logiciels bureautiques habituels, l’intranet, les outils de communication de l’entreprise et les applications métiers. e-buro permettra aussi d’accéder progressivement au plus grand nombre de services de nouvelle génération : visio-mail (enregistrement et diffusion par mèl d’une visioconférence), visioconférence multi-points, outils de travail coopératif, médiathèque en ligne sur l’intranet. Les services d’e-buro seront accessibles depuis n’importe quel PC (fixe ou portable) connecté directement à l’intranet ou indirectement via différents réseaux. 100 000 postes bureautiques seront configurés d’ici la fin 2002, dont 30 000 seront opérationnels dans les six prochains mois. Les salles de réunion et bureaux de passage seront parallèlement équipés de prises filaires et radio et de terminaux de visioconférence. Cette opération de migration génèrera pour France Télécom une économie d’environ 300 millions de F, due à la réduction du nombre de postes actuels dédiés à des applications et à la concentration des serveurs informatiques. Par ailleurs, France Télécom étudie l’éventualité de mise sur le marché de certains composants de l’offre e-buro. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/09/2001)