Le WiFi maillé, késako ? Une technologie émergente qui constitue une alternative pour apporter le haut débit sans fil en accès public nomade ou résidentiel. L'opérateur France Télécom déploie...

Le WiFi maillé, késako ? Une technologie émergente qui constitue une alternative pour apporter le haut débit sans fil en accès public nomade ou résidentiel. L'opérateur France Télécom déploie actuellement un réseau expérimental sur le campus de l'école Supélec, en région parisienne.

Concrètement, le Wifi classique se caractérise par des points d'accès acheminant les données des utilisateurs vers le réseau filaire via un câble Ethernet, alors qu'un réseau WiFi maillé permet d'acheminer les données par le biais de noeuds WiFi voisins reliés les uns aux autres en radio grâce à un protocole de routage multi-sauts.

Une technologie qui présente de nombreux avantages. Pour commencer, l'absence de câblage Ethernet rend l'installation d'un réseau maillé bien plus rapide que celle d'un réseau Wifi classique et facilite sa densification à partir de quelques noeuds passerelles reliés à l'Internet, sans installer d'infrastructure lourde.

Ensuite, la gestion du réseau est simplifiée et la sûreté de fonctionnement accrue. La mise à jour régulière des tables de routage permet au réseau de détecter une liaison inter-noeuds rompue et de l'auto-réparer en la recalculant immédiatement; et également de gérer automatiquement les connexions et déconnexions de nouveaux noeuds WiFi.

Le WiFi maillé offre donc de nouvelles perspectives de déploiement et permet d'étendre rapidement des zones couvertes par les Hotspots actuels ou encore de couvrir des zones étendues qu'il aurait été impossible de couvrir en Wifi classique.

France Télécom met en avant dans un communiqué de presse qu'en autorisant l'accès Internet en résidentiel ou n'importe où à l'extérieur dans le périmètre du réseau déployé, elle représente donc un enjeu particulier pour de grands événements temporaires (sportifs, professionnels, etc.) et est spécialement adaptée aux couvertures des aéroports, centres commerciaux, jardins ou zones urbaines limitées mais à forte densité (réseaux métropolitains) car elle est plus rapide à déployer et moins onéreuse.

Grâce au réseau expérimental de l'opérateur, différents types d'utilisateurs (dont 400 en permanents) pourront accéder au réseau interne de Supélec, ainsi qu'à l'Internet via les réseaux maillés déployés. Le personnel enseignant et administratif, les élèves et les visiteurs externes bénéficieront ainsi des avantages qu'offrent déjà le Wifi à des débits équivalents (20 Mbits/s utiles) et des portées similaires (30 mètres en indoor et 100 m en outdoor).

L'expérimentation doit par ailleurs permettre aux chercheurs de France Télécom de recueillir des informations précises sur les performances et les capacités des réseaux maillés, mais aussi sur la stabilité et la capacité de reconfiguration du réseau.

(Atelier groupe BNP Paribas - 17/06/2005)