En 2000, France Télécom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 33 674 millions d’euros, en hausse de 23,7 % par rapport à 1999, un Ebitda (résultat opérationnel courant avant amortissements) d...

En 2000, France Télécom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 33 674 millions d’euros, en hausse de 23,7 % par rapport à 1999, un Ebitda (résultat opérationnel courant avant amortissements) de 10 807 millions d’euros (+ 12,4 %), un résultat opérationnel de 4 856 millions d’euros (+ 8,2 %) et un résultat net part du groupe de 3 660 millions d’euros (+ 32,2 %). France Télécom présente désormais ses résultats au travers de quatre segments: Le segment Orange, regroupant les activités de téléphonie mobile de France Télécom en France, au Royaume-Uni et dans le reste du monde, a réalisé un chiffre d’affaires de 9 025 millions d’euros, en hausse de 82,6 %. . Le résultat opérationnel avant éléments spécifiques et non récurrents s’élève à 633 millions d’euros. Au 31 décembre, Orange, n° 2 européen du mobile, totalisait 14,3 millions d’abonnés Le segment Wanadoo, comprenant les services d’accès Internet, les portails, les sites marchands, les annuaires, les services aux professionnels, génère un chiffre d’affaires de 1 111 millions d’euros, en hausse de 37,2 %. Le résultat opérationnel avant éléments spécifiques et non récurrents s’établit à – 129 millions d’euros. Le segment Services fixes, voix et données en France, regroupant les activités de téléphonie fixe et de transmission de données, de télédiffusion et de télévision par câble réalisées en France, a généré un chiffre d’affaires de 20 793 millions d’euros, en progression de 0,4 % et un résultat opérationnel avant éléments spécifiques et non récurrents de 4 626 millions d’euros, en léger recul de 1,9 % par rapport à 1999. Le segment Services fixes, voix et données hors de France, regroupe essentiellement les activités réalisées hors de France en tant qu’opérateur de téléphonie fixe et de transmission de données, de télédiffusion et de télévision par câble. Le chiffre d’affaires de ce segment s’élève à 5 936 millions d’euros, en hausse de 118,8 %. L’Ebitda de 1 044 millions d’euros progresse également fortement (+ 194,1 %). Le résultat opérationnel avant éléments spécifiques et non récurrents s’établit à – 29 millions d’euros. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/03/2001)