Habitué à la reconnaissance du numéro, sur mobile ou sur téléphone fixe, les appels masqués sont rarement appréciés par les abonnés. France Télécom semble avoir trouvé dans ce constat un nouveau...

Habitué à la reconnaissance du numéro, sur mobile ou sur téléphone fixe, les appels masqués sont rarement appréciés par les abonnés. France Télécom semble avoir trouvé dans ce constat un nouveau filon et lance à partir d'aujourd'hui un service baptisé "Stop Secret".
 
Ce nouveau dispositif, entièrement automatisé et facturé 1 euro par mois, permet de filtrer les appels. Le principe est simple : si le correspondant qui appelle en numéro masqué ne révèle pas son identité, France Télécom ne transmet pas l'appel.
 
Cette identification de l'appelant est effectuée via un serveur vocal qui lui demande : "Votre numéro de téléphone est masqué. Votre correspondant acceptera l'appel uniquement si vous vous identifiez. Ce service n'entraîne pas de surcoût. Merci de communiquer vos nom et prénom après le bip".
 
Une fois la lumière faite sur l'identité de votre correspondant, France Télécom bascule la communication vers votre téléphone. Vous n'avez plus qu'à décider en connaissance de cause si vous accepter de prendre l'appel en répondant simplement "oui" ou "non" grâce aux touches du combiné.
                                                                   
Si vous refusez, votre correspondant est alors informé que la personne qu'il a tentée de joindre n'est pas disponible. Un service qui ne va pas faire les affaires des spécialistes du démarchage par téléphone...
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/06/2006)