France Télécom a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros, en progression de 27,8 % par rapport à 2000 (33,67 milliards d’euros), grâce notamment aux bonnes performances ...

France Télécom a réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros, en progression de 27,8 % par rapport à 2000 (33,67 milliards d’euros), grâce notamment aux bonnes performances des activités fixes et des mobiles. Les activités internationales ont progressé en un an de 77,3 %. Elles représentent désormais 36 % du chiffre d’affaires total. L’EBITDA s’élève à 12,3 milliards d’euros, en hausse de 14 % par rapport à 2000 (10,81 milliards d’euros). Le résultat opérationnel atteint 5,2 milliards d’euros, contre 4,86 milliards d’euros en 2000 (+ 7,1 %). Le résultat net avant amortissement des écarts d’acquisition et provisions exceptionnelles s’établit à 5,02 milliards d’euros, contre 4,8 milliards d’euros en 2000 (+ 5,7 %). Les provisions exceptionnelles s’élèvent à 10,2 milliards d’euros et sont enregistrées sur MobilCom pour 3,19 milliards d’euros, NTL pour 4,58 milliards d’euros, les CVG Equant pour 2,08 milliards d’euros et Telecom Argentina pour 0,36 milliard d’euros. Le résultat net part du groupe ressort ainsi à – 8,3 milliards d’euros. L’endettement net atteint 60,7 milliards d’euros fin 2001. Hors obligations convertibles France Télécom et obligations échangeables Orange, la dette nette s’établit à 50 milliards d’euros. France Télécom poursuit son programme de cession de ses actifs non stratégiques. STMicroélectronics, Sprint PCS, actions détenues en auto-contrôle par France France Télécom, TPS, réseaux câblés, deuxième tranche de cession d’immobilier, cession de créances. Le montant de ces cessions d’actifs, valorisés sur la base de mars 2002, devrait s’élever à 9 milliards d’euros au total. Par ailleurs, de nouvelles cessions d’actifs non cotés ont été décidées : Wind, TDF, consortiums satellitaires. La vente de ces actifs devrait s’élever à 8 milliards d’euros. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/03/2002)