France Télécom réalise au 30 septembre 2001 un chiffre d’affaires de 31,6 milliards d’euros, en progression de 31,9 % par rapport au 30 septembre 2000. Le nombre de clients de France Télécom est p...

France Télécom réalise au 30 septembre 2001 un chiffre d’affaires de 31,6 milliards d’euros, en progression de 31,9 % par rapport au 30 septembre 2000. Le nombre de clients de France Télécom est passé de 71 millions fin septembre 2000 à 88 millions fin septembre 2001 (+ 24 %). Le chiffre d’affaires contributif d’Orange s’élève à 10,8 milliards d’euros, soit une croissance de 99 %. Wanadoo contribue pour 1 025 millions d’euros au chiffre d’affaires du groupe, soit une progression de 40,6 %, et de 27,9 % à périmètre constant. Les services de l’Internet grand public (accès, portails et e-commerce) progressent de 113,4 % par rapport au 30 septembre 2000 (+ 74,4 % hors Freeserve et FIT Productions). Les services fixes, voix et données en France ont généré un chiffre d’affaires de 14,8 milliards d’euros (+ 6,2 %). Le groupe France Télécom servait au 30 septembre 2001 un total de 88,2 millions de clients dans les sociétés qu’il contrôle, dont 40,8 millions pour les télécommunications mobiles, 39,6 millions pour la téléphonie fixe, 5,6 millions pour l’accès Internet (clients actifs) et 2,2 millions pour les réseaux câblés. Le nombre de clients a progressé de 17,4 millions par rapport à la fin septembre 2000. Cette augmentation du nombre de clients provient pour la plus grande part d’Europe (14,9 millions de clients supplémentaires). Elle est essentiellement générée par le développement des mobiles, dont le nombre de clients ne cesse de progresser : + 12,8 millions en un an. Les services d’accès à Internet ont aussi fortement crû avec 3,4 millions de clients actifs supplémentaires fin septembre 2001. Depuis mars 2001, ils intègrent la base de clientèle du fournisseur britannique d’accès à Internet : Freeserve, soit 2,1 millions de clients actifs. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/10/2001)