Flashback : il y a environ quinze jours, nous rapportions dans la Lettre de l'Atelier la teneur d'une publicité lancée dans la presse écrite par France Télécom. Dans l'une de ses versions...

Flashback : il y a environ quinze jours, nous rapportions dans la Lettre de l'Atelier la teneur d'une publicité lancée dans la presse écrite par France Télécom. Dans l'une de ses versions, celle-ci disait précisément : « A votre avis, comment font Cegetel, Neuf Telecom ou Tele2 pour acheminer les communications ? Comme vous : ils passent par le réseau France Télécom ». La publicité a été déclinée en version opérateurs globaux, comme ci-dessus, mais aussi en version fournisseurs d'accès Internet. Cette dernière brocarde entre autres AOL, Tiscali ou encore Free.
 
Choqué par le texte de cette publicité, le groupe Cegetel avait immédiatement répliqué en déposant un recours en justice contre l'opérateur historique « en raison de l'utilisation du nom de Cegetel dans une campagne publicitaire, sans autorisation, dans le cadre d'une communication à des fins parasitaires ».
Aujourd'hui, c'est au tour de Free de communiquer sur les suites de l'affaire. Le fournisseur d'accès Internet, filiale du groupe Iliad, a annoncé que le tribunal de commerce de Paris avait condamné France Télécom à cesser l'utilisation du nom Free dans toute publicité, sous astreinte de 20.000 euros par publication. Le tribunal a également reconnu que France Telecom avait parasité Free en utilisant sa notoriété dans le cadre de cette campagne publicitaire.
Le communiqué publié par Free ne manque pas d'acidité. A la suite de cette annonce concernant la publicité de France Télécom, le fournisseur d'accès Internet précise : " Par ailleurs, suite aux anomalies logicielles des équipements France Telecom survenues sur le réseau de France Telecom le week-end du 30/31 octobre 2004 [lire à ce sujet notre article du 02.11.2004 et du 03.11.2004 ], Free s'excuse auprès de ses abonnés pour le ralentissement subi dans l'acheminement d'une partie du trafic téléphonique au départ de son réseau et à destination de clients abonnés France Telecom. "
(Atelier groupe BNP Paribas - 04/11/2004)