Iliad, la maison-mère du fournisseur d'accès Internet Free, a publié au titre du premier trimestre 2005 un chiffre d'affaires de 163,1 millions d'euros, en progression de 56 % sur un an. Tandis...

Iliad, la maison-mère du fournisseur d'accès Internet Free, a publié au titre du premier trimestre 2005 un chiffre d'affaires de 163,1 millions d'euros, en progression de 56 % sur un an. Tandis que ses filiales One.Tel et Kertel ont dégagé des résultats plutôt modestes, en faible progression par rapport à 2004, Free a gagné 150 000 nouveaux abonnés de ses offres ADSL. Ce qui porte à 139 millions d'euros son chiffre d'affaires trimestriel.

Ils sont désormais 1 214 000 à avoir choisi Free, et à permettre à leur FAI de demeurer le premier opérateur alternatif dans l'Hexagone. Au cours du 1er trimestre 2005, Free a ainsi capté plus de 18,4 % des nouveaux abonnés ADSL. Le succès de la Freebox n'est désormais plus à prouver : fin mars, plus d'un million d'abonnés étaient équipés de la Freebox.

Les services à valeur sur la Freebox ont généré un chiffre d'affaires de 11,7 millions d'euros, contre 13,5 millions d'euros sur toute l'année 2004. Les chaînes payantes, par exemple, rassemblent aujourd'hui 96 000 abonnés, cependant que la téléphonie sur Freebox a déjà convaincu 850 000 utilisateurs.

Les objectifs 2005, pour le FAI, sont aujourd'hui d'atteindre le chiffre de 1,5 million d'abonnés à l'ADSL et d'améliorer très significativement son service à la clientèle. Pour ce faire, Free a déjà engagé plus de 160 téléconseillers et s'engage désormais à ne pas laisser ses clients attendre plus de 5 minutes au téléphone.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/05/2005)