Sur le marché français des télécoms, l'année 2004 a été marquée par l'arrivée des opérateurs mobiles virtuels (les fameux ''MVNO'') pour les particuliers : Debitel et Breizh Mobile qui ont...

Sur le marché français des télécoms, l'année 2004 a été marquée par l'arrivée des opérateurs mobiles virtuels (les fameux "MVNO") pour les particuliers : Debitel et Breizh Mobile qui ont respectivement acheté des minutes de télécommunications mobiles à SFR et Orange. Les prix sont attractifs et les réseaux de vente physique qui les soutiennent écoulent de plus en plus de forfaits.

Rappelons que Breizh Mobile fonctionne avec les magasins "Phone House" et que Debitel est distribué par "Videlec", mais également des partenaires de la grande distribution tels "But" ou "Auchan". A ce jour, seul Debitel mettait en avant sur son site web une offre MVNO dédiée aux entreprises. Il devra maintenant faire face à la concurrence de Futur Télécom.

Ce dernier vendait auparavant les offres SFR ciblées pour les TPE et PME, en tant que société de services. Devenu opérateur mobile virtuel, Futur Télécom achète des minutes de communications SFR, mais peut désormais les revendre à ses tarifs, en les commercialisant sous sa marque, avec ses propres cartes SIM et son propre service client.

Le développement de 3G, comme la montée en puissance des offres de téléphonie sur IP pour les entreprises, devraient l'un et l'autre contribuer à doper la concurrence des opérateurs et susciter la création d'opérateurs mobiles virtuels, avec des tarifs en gros particulièrement intéressants…

(Atelier groupe BNP Paribas - 03/02/2005)