Pour entretenir la vitalité de leur coeur de métier (moteur de recherche, e-commerce, réseau social), les grands acteurs de l’économie digitale développent de nouveaux canaux de connectivité pour leurs utilisateurs.

Les géants du web s’improvisent fournisseurs d’accès

Après les premières expériences de Google et son programme de fibre optique déjà expérimenté à Kansas City ou son projet de ballons connectés, Amazon s’attaque également au marché de la connectivité avec le développement d’un réseau wifi accessible partout dans le monde . Cette tendance de fond chez les grands acteurs du web menace l’équilibre actuel du marché des fournisseurs d’accès à internet, jusqu’alors constitué en oligopole stable et fermé. Cette stratégie d’élargissement verticale du coeur d’activité vise à contrôler entièrement la distribution et la consommation de contenu en ligne et offrir un usage sans frictions à ses utilisateurs.

Une connexion satellitaire de qualité

Si aucune date de lancement officiel n’a été annoncé, plusieurs informations ont déjà filtré concernant l’élaboration de ce projet de connection wifi. Amazon se serait associé avec Globalstar, un service de réseaux satellitaire à qui il loue des fréquences qui sont converties en spectre terrestre grâce à un procédé baptisé TLPS (Terrestrial Low-Power Service). Grâce à cette technologie sophistiquée Amazon permettrait à ses utilisateurs de tablettes d’accéder à un relais wifi depuis n’importe quel point du globe. Ce procédé est moins lourd et contraignant que des investissements à long terme en fibre optique et permet une couverture mondiale rapide. Amazon propose déjà un accès à internet gratuit sur ses tablettes kindle, mais du fait d’une plus grande sensibilité de la bande passante en cas d’affluence, cet accès 3G n’est pas illimité. Par ailleurs l’utilisation d’un spectre satellitaire pour une connexion terrestre permettrait une meilleure connexion que la plupart des réseaux Wi-Fi publics actuels.

Une expérience utilisateur complète

Ce type d'intégration verticale menée par Google et son programme de fibre optique déjà expérimenté à Austin ou son projet Loon en Afrique entraine la création d'un écosystème complet et presque autosuffisant entre appareils connectés, plateformes et applications et accès à internet proposé par la même compagnie. Ce développement stratégique bénéficie en retour à l’activité coeur de métier d’Amazon, le commerce en ligne. En effet en pourvoyant directement un service d'accès à internet, Amazon peut ainsi récolter des données précieuses concernant les habitudes, goûts et usages de ses utilisateurs et acheteurs potentiels. Le site serait capable de mieux cibler ses produits et contenus publicitaires en fonction de cette multitude d'informations récoltée et ainsi gagner en attractivité auprès des annonceurs.

Rédigé par Thomas Meyer
Fonction - Journaliste, Business Analyste