BodyWave permettra grâce à un boîtier muni de capteurs de visualiser et contrôler ses émotions à l'aide des ondes cérébrales, afin d'aider les travailleurs ou les sportifs à visualiser leurs pics de concentration.

La gestion de ses performances tient dans un boîtier !

Alors que les appareils de monitoring d’ondes cérébrales restent encombrants et posés directement sur la tête du sujet, Freer Logic travaille sur un système permettant de réduire cette opération à un simple boîtier. Ce dernier, BodyWave, consiste en un module pouvant se placer sur le bras et qui devrait permettre de connaître l’état émotionnel d’un individu afin de mieux le gérer. Le boîtier, muni de trois capteurs placés directement sur la peau, va détecter les signaux électroniques produits par le cerveau puis les envoyer directement, via Bluetooth ou WiFi, à un ordinateur. Là, un logiciel dédié se chargera d’en interpréter les variations et de les afficher à l’écran. 

Des capteurs pour détecter les ondes cérébrales

Comme dans d'autres initiatives similaires, comme celle d'Interaxon, déjà évoquées par L'Atelier, le système repose sur la reconnaissance des ondes bêta et alpha, les premières étant produites massivement lorsqu'une personne se concentre, les secondes émargeant lorsque l'utilisateur devient plus distrait ou stressé. La concentration de la personne sera symbolisée directement à l'écran par une barre d'attention qui se remplira ou se videra. Le système devrait donc permettre un monitoring efficace de l’état émotionnel de l’individu, que ce soit par lui-même ou par une tierce personne. Les applications imaginées par les créateurs de BodyWave sont nombreuses. Ces programmes pourraient rentrer dans la gestion du stress dans certaines professions (policiers, pompiers, secouristes) afin de s'entraîner à maintenir un niveau d'attention élevé, même dans des situations à risques. 

Des applications dans les secteurs du travail ou du sport

Dans le domaine du sport, le système permettrait par exemple à un golfeur de visualiser sur un écran l'instant où il atteint le sommet de sa concentration pour effectuer un swing. Il serait aussi possible d'indiquer à un conducteur s'il devient distrait au volant de sa voiture. A noter que le système vise aussi à pouvoir contrôler des programmes informatiques à l’aide des ondes cérébrales. Ces derniers interprèteront les signaux relayés par le boîtier afin de déplacer des avatars dans des simulateurs 3D dans une optique de formation des employés. BodyWave devrait également permettre, à terme, d’interagir de manière simple avec des équipements électroniques (déterminer l’allumage ou l’extinction d’une machine par exemple).