Les entreprises luttent pour répondre aux exigences de la stratégie mobile. Mais la lenteur du suivi des projets et des plans d'approche poussifs rendent la progression trop lente au goût d'IT.

La gestion de projets permet d'éviter les stratégies mobiles fragmentées

Les investissements dans les canaux mobiles augmentent pour toutes les entreprises, quel que soit leur type ou leur taille, comme le mentionne le Mobile Business Forecast 2012 d'Antenna. Pour les 18 prochains mois, les entreprises aux États-Unis et au Royaume-Uni prévoient des investissements atteignant en moyenne 422K USD jusqu'à 926K USD, et un tiers a l'intention de lancer quatre projets mobiles, voire plus, dans les 12 à 18 mois.  Mais, en moyenne, ces entreprises travaillent avec trois fournisseurs différents de solutions mobiles en même temps à cause de l'incapacité de ceux-ci de répondre à plusieurs aspects de la chaîne des valeurs mobile. Eugene Signorini, Senior Vice President of Research pour le Yankee Group explique : « La question qui se pose aujourd'hui est de savoir comment les entreprises saisissent les opportunités offertes par la mobilité tout en maintenant leur contrôle et leur visibilité. Aujourd'hui, une entreprise doit englober l'entièreté de l'expérience mobile et,  en matière de mobilité des entreprises, appliquer une approche intégrée, unique, visant à satisfaire tout autant les employés que les clients et à générer revenus et croissance. »

La stratégie mobile doit être accompagnée d’une gestion de projet efficace

Le rapport montre que les entreprises affectent des ressources à trop de projets simultanés : les fournisseurs de solutions mobiles sont, le plus souvent, de petites entreprises spécialisées, et les marques doivent soutenir de multiples projets répondant à des bouts de stratégie, au coup par coup. En se lançant dans un développement simultané, elles risquent de voir leur stratégie mobile se fragmenter, du fait de l'implémentation de technologie redondante, de sorte que le projet devient difficile à gérer. Les project managers sont essentiels dans ce processus afin de trouver un équilibre entre les pressions des chefs de département et celles d'IT, entre rapidité et efficacité et due diligence et protection des données. « La technologie mobile a modifié la façon dont les gens interagissent et les implications pour les entreprises sont tout aussi importantes » ajoute Eugene Signorini.

Les cadres confrontés à la lenteur d'implémentation des strategies

Cette recherche d'équilibre et cette approche projet exigent du temps. Les tendances mobiles et les limites de certaines entreprises ont contribué à la frustration de certains CIO et CTO. Selon l'étude, « 45% d'IT et des décideurs d'entreprise du Royaume-Uni et des États-Unis ne sont pas satisfaits de la lenteur avec laquelle les projets mobiles qu'ils parrainent arrivent sur le marché. » Un peu moins sont également insatisfaits du coût des solutions mises en place. En moyenne, les entreprises ont besoin de plus de six mois pour finaliser leurs projets, et 10% prennent même un an, voire plus. Ces problèmes montrent qu'il y a une marge de croissance dans les produits mobiles rapidement créés, et de grande qualité, et une possibilité d'améliorer le manque de transparence des prix pratiqués par les fournisseurs de solutions. Quant aux entreprises, elles doivent consacrer plus de temps à préparer la mobilisation avant d'acquérir des solutions.