partenariat. Selon ce contrat, d’une durée initiale de 5 ans, CSC intégrera son réseau mondial à l’infrastructure fibre optique de Global Crossing. Comportant une clause de reconduction jusqu’en 2...

partenariat. Selon ce contrat, d’une durée initiale de 5 ans, CSC intégrera son réseau mondial à l’infrastructure fibre optique de Global Crossing. Comportant une clause de reconduction jusqu’en 2010, cet accord devrait permettre à Global Crossing d’accroître son chiffre d’affaires de 150 millions de dollars. CSC, fournisseur leader sur le marché des technologies de l’information, devient également fournisseur privilégié de Global Crossing. L’opérateur américain pourrai ainsi améliorer les performances de son infrastructure IT au moyen de développements communs portant sur l’intégration des logiciels de gestion SAP et la mise en œuvre d’un CRM et d’un système de facturation en ligne. Toujours, selon cet accord, les deux sociétés proposeront aux entreprises internationales, une solution intégrée via une infrastructure IP partagée et gérée de bout en bout. Ce réseau commun permettra aux deux partenaires de fournir des services réseaux évolutifs et des services de transport de données de point à point, en complément de la gamme complète de services et de produits IT offerte déjà par CSC. Dans un premier temps, CSC intègrera son réseau mondial à celui de Global Crossing. Le déploiement du réseau interne de CSC sur l’infrastructure IP de Global Crossing débutera au 1er trimestre 2001. CSC et Global Crossing intégreront aussi leurs services de réseau supervisés. Au cours de l’année 2001, CSC migrera vers son réseau 20 sites supplémentaires situés en Californie , dans le Connecticut, au Texas, à Singapour, à Tokyo, à Hong Kong, à Kuala Lumpur et en Nouvelle Zélande, étendant ainsi la couverture mondiale du réseau de Global Crossing. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 12/01/2001)