Le ministère de l’Industrie et de l’Information chinois (MII) et Alcatel vont signer aujourd’hui un accord afin de créer la société anonyme Alcatel Shanghai Bell (ASB). Cette société regroupera les...

Le ministère de l’Industrie et de l’Information chinois (MII) et Alcatel vont signer aujourd’hui un accord afin de créer la société anonyme Alcatel Shanghai Bell (ASB). Cette société regroupera les principales activités d’Alcatel et celles de Shanghai Bell en Chine. ASB proposera un large portefeuille de produits d’Alcatel aux opérateurs chinois et deviendra l’un des fournisseurs leaders sur le marché chinois. ASB emploiera, d’ici trois ans, 3 500 ingénieurs recherche et développement, soit plus du double des effectifs R&D actuels d’Alcatel China, de Shanghai Bell et de Shanghai Bell Alcatel Mobile Communication. ASB deviendra l’un des grands centres de recherche et développement d’Alcatel au plan mondial, consacré aux réseaux fixes et mobiles de prochaine génération, à destination des marchés domestiques et internationaux. La nouvelle société devrait réaliser un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars pour sa première année d’exploitation. Dans un premier temps, Alcatel va acquérir auprès des actionnaires chinois 10 % plus une action de Shanghai Bell. Un second accord permettra à Alcatel d’acheter la totalité de la participation du gouvernement belge de 8,35 % dans Shanghai Bell. A l’issue de ces deux transactions, Alcatel détiendra 50 % plus une action d’ASB, contre 36,1 % auparavant et paiera 312 millions de dollars en cash. Le reste du capital sera détenu par les autorités chinoises. Dès la finalisation des accords, Alcatel China, Shanghai Bell et Shanghai Bell Alcatel Mobile Communication seront intégrées dans ASB. Les autres filiales télécoms d’Alcatel en Chine seront intégrées dans les 24 mois suivants la mise en place d’ASB. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 23/10/2001)