peuvent recourir au câble pour téléphoner. Le groupe Suez Lyonnaise a présenté hier son offre commerciale sur le téléphone à laquelle s'ajoute celles déjà existantes concernant la télévision numériq...

peuvent recourir au câble pour téléphoner. Le groupe Suez Lyonnaise a présenté hier son offre commerciale sur le téléphone à laquelle s'ajoute celles déjà existantes concernant la télévision numérique et l'accès Internet à grande vitesse. L'utilisateur peut prendre tout ou partie de ces trois options. Disponible pour l'instant à Annecy, elle sera proposée en 1998 à Chambéry, Strasbourg, Orléans et en 1999 à Paris. Pour un abonnement de 58 F (68 F chez France Télécom), sans frais de raccordement, avec la messagerie gratuite et la facture mensuelle détaillée, la minute de communication locale, nationale ou internationale sera 15 % moins chère que celle de l'opérateur public. De plus, en fonction du montant de la facture, des remises seront accordées (2 % entre 250 et 500 F/mois, 3 % entre 500 et 1 000 F, 4 % au-delà de 1 000 F). En précisant que son groupe va investir sur cinq ans 2 milliards de F, Gérard Mestrallet, le président du directoire de Suez Lyonnaise, a expliqué "nous voulons devenir le numéro un de l'offre multiservice". Sur les 2,3 millions de foyers raccordables à son réseau câblé, dont 620 000 abonnés, le groupe espère conquérir 20 % de foyers abonnés au téléphone, 15 % à Internet, 40 % à la télévision en 2002. Cela lui permettrait d'atteindre une part de 3 % du marché français de la téléphonie et un chiffre d'affaire total de 4 milliards de F (1 milliard en 1997) pour Lyonnaise Câble. (Les Echos - La Tribune - Le Figaro - L'Agefi - 09/12/1997)