Un réseau de distribution d'électricité intelligent va être installé dans l’état d'Hawaï. Ce système agrégeant plusieurs sources d'énergies pourrait être étendu et à terme rendre les îles isolées autonomes.

Hawaï : appel d’offre pour une énergie verte et stable dans les îles éloignées

Établir un modèle dit social d'utilisation et de répartition collaborative de l'énergie sur l'île de Maui. Le tout, en utilisant des sources d'énergie dites propres : voilà le but d'une initiative menée conjointement par le Nedo* au Japon, l'État d'Hawaï, sa compagnie d'électricité nationale, l'université du pays et le Pacific Northwest national laboratory. Le consortium a mis au point un modèle permettant de fédérer plusieurs sources d'énergie produites à différents endroits de l'île et à les redistribuer en fonction des besoins grâce un système de gestion de distribution d’énergie.

Un système de distribution d’énergie intelligent

Techniquement, ce logiciel de gestion de réseaux électrique communiquera avec les foyers, entreprises, véhicules, garages et les sources énergiques propres : éolienne, photovoltaïque ou encore géothermique. Les informations provenant des sources et des terminaux consommateurs seront transmises au système central par des sous-stations. Afin de réduire les impacts des changements de fréquence énergétique et pour répondre aux variations de consommations, des batteries stockeront de l’énergie à différents endroits pour la redistribuer en cas d’importante demande. D’autres données comme les fluctuations météorologiques seront prises en compte afin d’anticiper la charge des batteries et permettront par exemple au système de recharger une voiture électrique par anticipation. De quoi rendre les îles éloignées énergiquement autonomes.

Un projet leader en la matière

Des études préliminaires évalueront l’efficacité et les économies d’un tel dispositif, et donc son intérêt. Un accord conclu en juin 2010 entre une série de partenaires dont le département énergique américain, le ministère de l’économie américain et l’état d’Hawaï a préalablement donné naissance au « Partenariat Hawaï-Okinawa » pour le déploiement et développement de l’énergie propre et efficace. A noter que selon les responsables de l'initiative, celle-ci répond au fait que les îles éloignées souffrent toutes d’un manque de stabilité énergétique, d’un coût énergétique élevé et de restrictions environnementales importantes. Le projet, précédé d’une étude de faisabilité d’avril à juin 2011, verra sa phase de démonstration en place dès juillet pour prendre fin en 2014.

*New energy and Industrial Technology development organization, une organisation japonaise publique qui promeut  la recherche et le développement dans l’énergie et les technologies environnementales.