Le WiFi dans les lieux publics, c'est très bien. Mais l'interopérabilité des accès WiFi dans les lieux publics, c'est encore mieux. Conscients du fait que l'utilisation des hotspots ne décollera...

Le WiFi dans les lieux publics, c'est très bien. Mais l'interopérabilité des accès WiFi dans les lieux publics, c'est encore mieux. Conscients du fait que l'utilisation des hotspots ne décollera vraiment que lorsque les internautes pourront y avoir accès sans se poser la question de leur opérateur d'origine, Orange et SFR Cegetel viennent de signer un accord d'interopérabilité WiFi.

Celui-ci permet depuis le 21 janvier aux clients d'Orange d'accéder aux hotspots de SFR-Cegetel et inversement. Les deux opérateurs de téléphonie mobile revendiquent ensemble la couverture de 90 % des hotspots en France .

Concrètement, pour les utilisateurs, il n'y a pas de grand changement : simplement, depuis leur PC portable ou leur PDA équipés WiFi, les internautes accèdent au portail du hotspot et sélectionnent leur opérateur d'origine . Ils s'identifient ensuite grâce à leur identifiant et leur mot de passe habituels et naviguent ensuite sur Internet dans le cadre de leur abonnement.

Grâce à l'accord passé entre les deux opérateurs, les abonnés WiFi peuvent désormais accéder à près de 7000 hotspots parmi lesquels : les 50 principales gares SNCF, le quartier de la Défense, les principales chaînes d'hôtels françaises (Accor Hotels, Best Western, Exclusive Hotels, Villages Hôtels), plusieurs palais des congrès (Cannes, Lille, Nantes, Toulouse, etc.), les aéroports de Marseille, Toulouse et Bâle-Mulhouse, les salons Air France, les Club Med Affaires, Disney Resort, les Virgin Cafés, les golfs Blue Green, etc.

(Atelier groupe BNP Paribas - 27/01/2005)