Iliad, maison mère de Free, deuxième fournisseur d'accès à Internet (FAI) français en nombre d'abonnés, vient de publier ses résultats 2005. Avec un bénéfice net en hausse de 69 % à 68,9 millions...

Iliad, maison mère de Free, deuxième fournisseur d'accès à Internet (FAI) français en nombre d'abonnés, vient de publier ses résultats 2005. Avec un bénéfice net en hausse de 69 % à 68,9 millions d'euros, supérieur aux attentes, Iliad peut envisager son exercice 2006 avec optimisme. Le groupe ne donne pas de prévisions, mais indique toutefois son ambition de passer la barre des deux millions de clients au haut débit dans l'année.
 
Fin 2005, Free comptait près de 1,6 million d'abonnés à Internet haut débit, dont plus de 70% de clients dégroupés. Le chiffre d'affaires d'Iliad s'établit pour 2005 à 724,2 millions d'euros, en progression de 47 % sur l'année. 75 millions d'euros proviennent des services optionnels (télévision payante par exemple).
 
Iliad annonce compter plus de 1,3 million d'utilisateurs de ses services de voix sur IP, ce qui le place comme le premier opérateur français et européen pour la voix sur Internet (France Télécom vient d'annoncer avoir passé la barre du million en Europe). 1,1 million d'abonnés sont également en mesure d'accéder aux services de télévision par Internet via la Freebox. 195 000 d'entre eux utiliseraient les services payants supplémentaires.
 
Le groupe Iliad s'est fixé comme objectif de dépasser les deux millions d'abonnés ADSL d'ici la fin 2006, avec une proportion de clients dégroupés de 75 %.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/03/2006)