L’Inde est le marché le plus dynamique du monde sur le secteur de la téléphonie mobile. Avec une moyenne de plus de 8 millions d’abonnements vendus par mois, l’Inde compte aujourd’hui 278 millions d’abonnés à la téléphonie mobile. Un chiffre impressionnant mais qui ne représente pourtant que 20% de sa population totale. Les estimations avancées par le cabinet spécialisé Gartner estiment que ce nombre devrait augmenter de presque 21% par an d’ici les années à venir afin d’équiper 60% de sa population d’ici 2012. Soit presque 737 millions d’indiens dont la majeure partie venant des zones rurales. Selon cette même estimation, le revenu total de la téléphonie mobile aura une croissance annuelle de 18% pour atteindre 23,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici quatre ans.

Selon l’Autorité Nationale de Régulation des Télécoms Indienne (TRAI), la population d’abonnés a été multipliée par quatre en cinq ans, passant de 58 millions d’abonnés en 2003 à 278 millions aujourd’hui.

L’Inde se place désormais à la seconde place mondiale en nombre d’abonnés, juste derrière la Chine qui culmine à plus de 550 millions.

Madhusudan Gupta, analyste chez Gartner déclare ‘’ Cette croissance extraordinaire est due à l’explosion du secteur dans les zones rurales du pays ». Un double facteur explique cette situation : l’augmentation du pouvoir d’achat ainsi qu’une forte concurrence entre les différents opérateurs mobiles entraînant une baisse des prix des téléphones. En effet, l’Inde compte aujourd’hui plus de 14 opérateurs mobiles dont Airtel, Reliance et Vodafone en tête.

Selon Gartner, l’Inde pratique aujourd’hui les prix les plus bas au monde, offrant des téléphones à moins de 10 euros et des communications en dessous d’un centime la minute et déclare : "Le marché Indien devient de plus en plus attractif et concurrentiel. De nouveaux opérateurs vont donc faire leur apparition dans les mois à venir entraînant encore plus la baisse des tarifs".

Alors qu’un habitant sur dix possède un téléphone dans les zones rurales, les estimations envisagent de multiplier ce nombre par quatre d’ici 2012 aiguisant encore d’avantage l’appétit des opérateurs et des fabricants.

Le premier opérateur du pays, Bharti ainsi que Nokia ont révisés leurs stratégies annonçant la production de téléphones encore plus abordables comprenant des services spécifiques aux zones rurales comme le suivit du prix du grain en direct par exemple.

Avec l’arrivée des nouvelles générations de téléphones équipés des technologies Wimax et 3G en 2009, le marché de la téléphonie en Inde à encore de beaux jours devant lui.

[Via : Aujourd'hui l'Inde, TRAI]
Crédit image : www.phonesreview.co.uk

L’Atelier Asie - BNP Paribas
Web : http://asie.atelier.fr
Wap : http://asie.atelier.mobi