La Lettre de l’Atelier de vendredi dernier l’annonçait, avec 400 000 foyers déjà clients, la voix sur IP commence à percer sur le marché américain...

La Lettre de l'Atelier de vendredi dernier l'annonçait, avec 400 000 foyers déjà clients, la voix sur IP commence à percer sur le marché américain. Mais les communications via IP se font surtout par câble au dépend de la paire de cuivre, reine sur le continent européen. Les FAI américains utilisant le câble offrent ainsi des abonnements à plus de 73 millions de foyers américains. Avec de plus en plus d'offres de téléphonie sur IP. Parfois de la télévision sur IP...

Pour pallier cette avancée, Verizon et les opérateurs locaux détenteurs des traditionnels réseaux cuivrés ont décidé d'investir dans des réseaux en fibre optique offrant des débits théoriques six fois supérieurs au câble. L'objectif ? Relier « porte à porte » 10 millions de foyers américains… Une belle ambition, notamment pour développer les services multimédia d'Internet (télévision, visiophonie sur IP…).

Le pari reste toutefois audacieux. Verizon vise un million de foyers clients en fibre optique pour la fin de l'année, mais selon un expert du marché des télécoms interviewé par le New York Times , seuls 146 500 foyers américains sont aujourd'hui connectés à Internet via de la fibre optique. Contre 64 700 foyers américains il y a un an.
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/10/2004)