Le MIT vient de mettre au point une application permettant d’interconnecter des objets entre eux et de les rendre « intelligents » par le biais de la réalité augmentée.

Internet of Things: le MIT nous donne le contrôle sur les objets

Reality Editor, une application disponible sur iOS en gestation depuis 3 ans au MIT, est capable aujourd’hui de donner le pouvoir à l’utilisateur de connecter et de manipuler les fonctionnalités des objets physiques qui l’entourent.

Concrètement, par l’intermédiaire de l’application qui utilise la réalité augmentée, l’appareil dont les fonctionnalités apparaissent à l’écran dès lors qu’on le vise avec la caméra du smartphone, devient contrôlable. Aussi, il est possible d’interconnecter des objets en dessinant une ligne virtuelle entre deux éléments depuis l’écran du téléphone.

La visée du projet est aussi simple que puissante : pouvoir customiser son espace de vie en le rendant aussi pratique qu’on le souhaite. Contrôler l’éclairage et la température d’une pièce ou d’une voiture tout comme reprogrammer les fonctionnalités d’un appareil, voilà le type d’interactions rendues possibles par Reality Editor.

L’Internet of Things connaît des initiatives similaires, comme les thermostats intelligents de Nest ou le projet de Disney Research de faire communiquer les LED entre elles. Néanmoins, Reality Editor fait un pas de plus en permettant à l’utilisateur de contrôler l’ensemble des objets qui peuplent son environnement proche via une seule et même application, créant une expérience unifiée.

Et les chercheurs du MIT vont encore plus loin en incitant la collaboration de tous : la totalité de leurs travaux sont en effet partagés sur une plateforme open source, Open Hybrid, dans le but d’inspirer une communauté à « bâtir une nouvelle génération d’objets hybrides », comme il est expliqué sur le site de Reality Editor.

 

Rédigé par Pauline Canteneur