Bourse. Vendredi, deux introductions en Bourse aux Etats-Unis ont battu tous les records, celle de l'éditeur de logiciel Ariba et surtout celle de Juniper Networks. Pour son premier jour de co...

Bourse. Vendredi, deux introductions en Bourse aux Etats-Unis ont battu tous les records, celle de l'éditeur de logiciel Ariba et surtout celle de Juniper Networks. Pour son premier jour de cotation, l'action Juniper Networks, fabricant de matériel de gestion du trafic Internet, introduite à 34 dollars, a dépassé les 100 dollars, soit une hausse de 200 %. Alors que l'entreprise californienne n'a affiché qu'un modeste chiffre d'affaires en 1998 de 3,8 millions de dollars et des pertes très conséquentes de 31 millions, cela représente une capitalisation d'environ 5 milliards de dollars (49 millions d'actions). Ce fabricant de routeurs très haut de gamme destiné aux opérateurs de télécoms a réalisé, sur le seul premier trimestre 1999, des ventes de 10 millions de dollars, trois fois plus importantes que celles de toute l'année dernière. Selon IDC, le marché naissant de ces matériels permettant d'acheminer à très haute vitesse des informations, devrait atteindre 1,4 milliard de dollars d'ici à 2003. Scott Kriens, le PDG de Juniper Networks, assure "dans les cinq ans, les opérateurs de télécommunications devront investir près de 200 milliards de dollars pour bâtir une infrastructure publique de transport des donnés Internet à grande vitesse, notamment en Europe, où les opérateurs traditionnels devront répondre au déploiement sur leur territoire de nouvelles infrastructures par des Américains comme WorldCom ou Qwest". Pour l'instant, Cisco domine ce marché à près de 70 %. En collaboration avec IBM et Solectron, Juniper Networks a mis au point un matériel suffisamment en avance pour que 3Com, ATT, Ericsson, Lucent, Newbridge, Siemens, Nortel, Qwest et WorldCom aient fait partie des premiers tours de table. (Les Echos - 28/06/1999)