L’opérateur hollandais KPN et l’américain Qwest vont investir plusieurs milliards de F dans la construction d’un réseau de télécommunications paneuropéen en fibre optique capable d’acheminer le traf...

L’opérateur hollandais KPN et l’américain Qwest vont investir plusieurs milliards de F dans la construction d’un réseau de télécommunications paneuropéen en fibre optique capable d’acheminer le trafic Internet. Mettant en commun leurs réseau existants en Europe et aux Etats-Unis, tous deux vont créer une société commune baptisée “KPNQwest”. Bénéficiant au départ de 700 millions de dollars, KPNQwest, opérationnelle dès le 1er janvier prochain, recevra 500 millions de dollars d’investissements supplémentaires sur les deux premières années. Pour 1999, les actionnaires assurent “les revenus du joint-venture atteindront 400 millions de dollars, avec une croissance prévue de 40 % en moyenne les trois premières années”. Président de KPN, Wim Dik affirme “KPNQwest contribuera dès le début à nos résultats”. Wim Dik en a profité pour défendre sa stratégie internationale “dès 1992, nous avons eu conscience que notre position monopolistique touchait à sa fin. Il fallait chercher de nouveaux débouchés à l’étranger. En Europe centrale et de l’Est, nous avons pris des participations dans des opérateurs; En Europe de l’Ouest notre expansion passe par Unisource. Cette société ne sera pas vendue et ne cessera pas ses activités. Ses filiales en France, en Allemagne ou autres poursuivront leur travail”.

Le président de Qwest, Joseph Nacchio refuse de s’engager sur la part de marché visée par KPNQwest “nous estimons le marché total européen à 200 milliards de dollars. C’est dire qu’avec 400 millions de dollars KPNQwest sera modeste. Mais ce n’est pas le critère le plus important dans ce domaine qui se caractérise par des bouleversements rapides. Vous verrez que, entre toutes les compagnies, nous aurons la croissance la plus rapide”.

Actuellement, Qwest construit un réseau en fibre optique de 20 000 km sur le territoire américain. Détenant les droits de passage sur les voies de chemin de fin, le groupe souhaite bâtir un réseau à la norme IP dans des délais très brefs pour absorber le surcroît de trafic généré par l’essor d’Internet. Rappelons qu’en mars dernier, Qwest a racheté Eunet, l’un des principaux fournisseurs d’accès à Internet en Europe. (Les Echos La Tribune L’Agefi 20/11/1998)