KPNQwest, spécialiste paneuropéen de la transmission de données, vient d’inaugurer son méga-Cybercentre de Paris. Cette ouverture marque une étape majeure dans la réalisation de l’objectif de KPNQwe...

KPNQwest, spécialiste paneuropéen de la transmission de données, vient d’inaugurer son méga-Cybercentre de Paris. Cette ouverture marque une étape majeure dans la réalisation de l’objectif de KPNQwest de déployer 40 000 m² d’espace d’hébergement en Europe d’ici fin 2001. Le site parisien, relié au réseau IP fibre optique EuroRings de 20 000 km de KPNQwest, est le second méga-Cybercentre de l’opérateur à entrer en service et son 14ème Cybercentre. En juillet 2000, le groupe avait ouvert son premier méga-Cybercentre complet à Munich. Par ailleurs, un 3ème méga-Cybercentre, en cours de construction à Londres, devrait ouvrir ses portes à la mi-mai. Ces méga-Cybercentres définissent un nouveau standard en matière d’environnement sécurisé pour l’hébergement d’applications et de contenus critiques. Ces centres se caractérisent par la présence de gardes 24 h/24, de caméras de surveillance, d’un contrôle d’accès par badges et par empreintes digitales, de circuits de chauffage, de ventilation et de climatisation, d’un équipement anti-incendie à base d’argon, d’alimentations électriques ininterruptibles redondandes et de groupes électrogènes diesel. Les centres d’hébergement et d’exploitation réseau surveillent en permanence les informations entrant et sortant du site ou circulant sur la dorsale, à laide de logiciels de supervision, de vérification de l’intégrité et de cryptage des données. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/03/2001)