Télécom pour le trafic Internet. Certains acteurs avaient saisi l’ART en septembre dernier d’une demande d’interconnexion forfaitaire pour le trafic Internet. La tarification de ce type d’intercon...

Télécom pour le trafic Internet. Certains acteurs avaient saisi l’ART en septembre dernier d’une demande d’interconnexion forfaitaire pour le trafic Internet. La tarification de ce type d’interconnexion ne dépend ni du temps passé, ni des volumes de trafic écoulé sur un lieu donné, mais est établie sur une base forfaitaire. A l’issue d’une concertation engagée par l’ART, associant les opérateurs, les fournisseurs d’accès à Internet, les éditeurs de contenus et des associations de consommateurs, France Télécom a transmis, courant février 2001, une première offre d’interconnexion forfaitaire au niveau de ses commutateurs d’abonnés. L’ART vient de faire connaître sa position sur cette offre: Les modalités proposées sur le plan technique sont satisfaisantes, compte tenu des précisions apportées par France Télécom aux opérateurs et des assurances données sur les délais de mise en œuvre de l’offre, opérationnelle d’ici le 1er septembre 2001. Sur le plan tarifaire, France Télécom proposait initialement un tarif de 165 000 F par accès de 2 Mbit/s et par an. L’ART et l’opérateur se sont accordés sur un tarif de 145 000 F. D’après les données transmises par les opérateurs et les fournisseurs d’accès à Internet, l’ART estime que cette offre va permettre de proposer aux internautes des forfaits indépendants du nombre et de la durée des connexions, autour de 180 F par mois. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 09/04/2001)