portabilité des numéros téléphoniques. La portabilité du numéro permet à un abonné de conserver son numéro lorsqu’il déménage et/ou lorsqu’il change d’opérateur, quel que soit le type de numéro co...

portabilité des numéros téléphoniques. La portabilité du numéro permet à un abonné de conserver son numéro lorsqu’il déménage et/ou lorsqu’il change d’opérateur, quel que soit le type de numéro concerné (n° géographiques fixes, n° non géographiques fixes commençant par 08 et n° non géographiques mobiles commençant par 06). Les abonnés peuvent aujourd’hui conserver leur numéro géographique (01, 02, 03, 04 ou 05) lorsqu’ils changent d’opérateur de boucle locale, à condition de ne pas déménager. La loi prévoit la généralisation de la portabilité au 1er janvier 2001, de deux façons: Permettre tout d’abord à un utilisateur d’obtenir de l’opérateur local auprès duquel il s’est abonné (France Télécom dans la majorité des cas aujourd’hui), un numéro spécifique qu’il pourra conserver en cas de déménagement. Etendre ensuite le principe de la portabilité des numéros aux numéros mobiles (06). L’ouverture totale du marché des télécommunications au 1er janvier 2001 va accroître le nombre d’offres concurrentes à celle de France Télécom. Selon l’ART, les abonnés seront donc de plus en plus nombreux à demander à conserver leur n° géographique actuel en changeant d’opérateur. La portabilité du numéro demande la mise en place dans les réseaux des opérateurs fixes ou mobiles, des mécanismes d’acheminement spécifiques. L’ART lance aujourd’hui une consultation publique afin de déterminer les conditions de généralisation de cette portabilité: méthodologie, solutions techniques, éléments de calendrier … L’ensemble des acteurs du secteur, opérateurs, consommateurs, industriels ou fournisseurs de service à valeur ajoutée sont concernés par cette consultation. Les contributions devront parvenir à l’ART avant le 8 novembre 2000. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 16/10/2000)