qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en France. Cette enquête, conduite par Thales Idatys, ne fait ressortir, pour la deuxième année consécutive, aucun phénomène de saturation dans l...

qualité de service des réseaux de téléphonie mobile en France. Cette enquête, conduite par Thales Idatys, ne fait ressortir, pour la deuxième année consécutive, aucun phénomène de saturation dans les agglomérations de 50 000 à 400 000 habitants. Dans ces agglomérations, les mesures ont été partagées entre les heures de pointe (40 %) et les heures creuses (60 %). En revanche, comme l’an passé, les agglomérations de plus de 400 000 habitants enregistrent une baisse de la qualité de service aux heures les plus chargées.. Dans ces agglomérations, les mesures ont été réalisées exclusivement en heures de pointe. Dans les douze plus grandes agglomérations françaises, le taux d’échec et de coupures peut être multiplié par deux, voire trois, entre les heures de pointe «faiblement chargées» et les heures de pointe «très chargées». Toutefois, 93 à 97 % des communications sont réussies (établies dès le premier essai), maintenues deux minutes sans coupure et de qualité auditive «correcte» dans les zones très denses de ces grandes agglomérations, tous opérateurs confondus. 94 à 98 % des communications Itinéris sont réussies, maintenues 2 minutes, de qualité auditive «correcte», que ce soit en voiture, dans les lieux publics, aux heures de pointe comme aux heures creuses dans les agglomérations entre 50 000 et 400 000 habitants. 77 % des communications Itinéris sont réussies, maintenues 2 minutes et d’une qualité correcte dans les trains de banlieue. 92 % à 95 % des communications Itinéris sont réussies, maintenues 2 minutes et de qualité correcte dans les grandes agglomérations. Pour SFR, les communications sont réussies, maintenues 2 minutes et de qualité correcte dans 95 à 97 % des cas dans les zones très denses des grandes agglomérations et dans 92 à 95 % des cas dans les autres zones denses des grandes agglomérations. 96 à 97 % des communications sont réussies, maintenues 2 minute et de qualité correcte dans les agglomérations de 50 000 à 400 000 habitants. 79 % des communications SFR sont réussies, maintenues 2 minutes et d’une qualité correcte dans les trains de banlieue. Pour Bouygues Télécom, 94 à 97 % des communications dans les zones très denses des grandes agglomérations et 93 à 96 % dans les autres zones denses des grandes agglomérations sont réussies, maintenues 2 minute et de qualité correcte. 94 à 95 % des communications sont réussies, maintenues 2 minutes et de qualité correcte dans les agglomérations de 50 000 à 400 000 habitants. 71 % des communications Bouygues Télécom sont réussies, maintenues 2 minutes et de qualité correcte dans les trains de banlieue. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 21/02/2001)