Max YANG, PDG de Huawei en Inde a indiqué aux médias que la compagnie envisageait la production d’équipements de communication en Inde et allait investir jusqu'à 500 millions de dollars US d’ici les cinq prochaines années dans un centre de Recherche & Développement.

Selon un rapport des médias locaux, suite à une candidature soumise par le fabricant Indien d’équipements de communication ITI Limited, le gouvernement a imposé l'application en décembre dernier d'une loi anti-dumping s’élevant à presque 236% pour ce type d'équipements importés de Chine. Cette nouvelle loi augmente pour Huawei de presque 50% les frais de ses droits de douane imposables. M. YANG a cependant déclaré que "la fabrication en Inde de ses équipements de communication permettra d’éviter la loi anti-dumping imposée par le gouvernement. A l’inverse, cette situation aurait entraîné une certaine rancœur s'il nous était impossible de vendre à nos acheteurs Indiens sans éviter ces charges liées a l'exportation", a-t-il ajouté. Huawei a aujourd’hui presque 4 000 employés en Inde, dont 2 000 dans son centre de R&D à Bangalore et va embaucher presque 2 000 personnes d’ici les 18 à 24 mois et plus de 5 000 dans ses filiales d’ici les cinq années à venir. Malgré ces annonces très prometteuses, les affaires de Huawei en Inde n’ont pas toujours été aussi faciles. M. YANG rappelle que l’année dernière, l’opérateur national BSNL avait annulé un contrat de plus de 2 milliards de dollars US, évoquant des failles de sécurité. [Via : ChinaTechNews] L'Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi