Selon le cabinet d’étude Idate, la croissance mondiale du marché des services de télécommunication s'est située à 5% en 2002, ce qui est en très net retrait par rapport à 2001 (où la croissance ...

Selon le cabinet d’étude Idate, la croissance mondiale du marché des services de télécommunication s'est située à 5% en 2002, ce qui est en très net retrait par rapport à 2001 (où la croissance avait légèrement dépassé 10%, en passant de 922,3 milliards de dollars à1017,3 milliards de dollars).

« Il est cependant nécessaire de relativiser ce taux en rappelant que les services de télécommunications continuent d'afficher des niveaux de croissance supérieurs à ceux de l’économie mondiale dans son ensemble », précise le communiqué de l’Idate.

Par ailleurs, le ralentissement du marché des services de télécommunications s'est assorti d'un fort rééquilibrage géographique. On soulignera en premier lieu la confirmation du recul du marché nord-américain (-1,4% par rapport à 2001, soit 295,5 milliards de dollars), sous l'effet d'une pression concurrentielle accrue sur les prix et du ralentissement économique général.

L'Asie a montré en revanche qu'elle disposait effectivement d'un fort potentiel de développement du marché et a enregistré une croissance soutenue en 2002 (11%, soit 319,8 milliards de dollars).

L'Europe occupe une situation intermédiaire et affiche une croissance proche de 7%, supérieure à la moyenne mondiale, avec un chiffre d’affaires global de 249,5 milliards de dollars pour les services de télécommunications. Il convient enfin de noter le cas des marchés d'Amérique latine, très fortement affectés par la crise régionale, qui enregistrent un recul de près de 9%.

(Atelier groupe BNP Paribas – 20/06/2003)