Aux Etats-Unis les Télécoms, des départements de police et la FCC créent une base de données commune pour répertorier les mobiles volés et ainsi limiter les vols de téléphone et l'usurpation d'identité.

L'industrie Américaine se mobilise contre les vols de téléphones mobiles

Le vol de téléphones mobiles et autres smartphones ne cesse d’augmenter depuis quelques années, et génère de plus en plus d’inquiétude de la part des particuliers,  de l’industrie mobile et des gouvernements. La Federal Communications Commission (FCC), qui parle d’une « épidémie », rapporte que 40% des vols commis à New Yorks et 38% des vols à Washington DC « impliquent un téléphone mobile. » Ce chiffre varie entre 30% et 40% pour les autres grandes villes américaines. L’industrie de télécoms (AT&T, Verizon, T-Mobile, Sprint), les départements de police de plusieurs villes et la FCC ont décidé de joindre leurs forces pour endiguer ce phénomène de « vols massifs de smartphones et de données » (PDF).

Une base de données commune et partagée

Le projet comporte différents volets, le plus important étant le développement et la mise en place d’une base de données qui centraliserait des informations uniques permettant d’identifier les téléphones volés. Si un utilisateur se fait voler son mobile, il pourra informer son opérateur qui à son tour bloquera le mobile en question sur l’ensemble du réseau. La base de données étant partagée, les autres opérateurs ainsi que les centres de police pourront prendre des mesures également, ce qui devrait rendre plus difficile la vente illégale du mobile et l’usurpation d’identité. Ce projet devrait être concrétisé dans les six prochains mois, et permettra ainsi aux Américains de commencer à indexer leur téléphone portable dans la base de données.

Eduquer la population au quotidien

Les mesures prévoient également plus de transparence de la part des opérateurs et fabricants de smartphones, pour que les utilisateurs, mieux avertis, soient également plus prudents et responsables. Les smartphones devront encourager de façon plus poussée l’utilisateur à activer des mots de passe, verrouiller le mobile, et autres mesures de sécurité. Il s’agira également d’éduquer les utilisateurs sur comment localiser leur mobile à distance pour effacer leurs données personnelles en cas de vol. L’industrie mobile dans son ensemble soutient ces mesures, et la FCC veillera au bon développement du programme et publiera des résumés trimestriels sur l’avancement du projet, soumis à la Commission.