A la pointe de l’innovation depuis des décennies, l’industrie de haute technologie médicale doit se repenser pour continuer d’innover dans le nouveau paradigme de la santé.

L’industrie de technologie médicale doit changer de modèle pour subsister

Dans un écosystème de santé qui récompense des modèles de prestations novateurs, basés sur une offre de soins plus pertinente, à moindre coût et à destination d’une population plus large, le simple concept d’innovation doit être redéfinit. En effet, une étude du Health Research Institute de PwC indique que les profits se contractent mais également que la faculté à satisfaire les clients par l’innovation semble de plus en plus ardue. Ainsi, si pour 64% des cadres interrogés dans l’étude l'innovation est une nécessité compétitive, 81 % parient sur l’émergence d’un nouveau cycle d’innovation majeur d’ici à cinq ans. Car la concurrence devient de plus en plus présente : déjà 18 nouvelles entreprises auraient pénétré l’espace technologique médical aux Etats-Unis durant l’année.

Une valeur qui n’est plus corrélé à l’appareil même

Ainis, l’étude révèle que déésormais, ajouter des fonctionnalités intéressantes à des produits existants ne suffit pas à justifier une hausse de prix. Les sociétés medtech doivent davantage se concentrer sur le service et la réinvention des modèles d'affaires nécessitant de répondre aux nouvelles exigences de l'industrie plutôt que sur la mise au point de produits supplémentaires. Or les dirigeants medtech seraient presque deux fois plus susceptibles que les dirigeants des autres secteurs à considérer l'innovation  produit comme leur principale priorité pour l'année à venir (46% contre 29%) et seulement 8 % érigeraient l’évolution de leur business model en principal objectif. L’erreur pourrait être de taille sur ce marché estimé à 349 milliards de dollars aux Etats-Unis. En effet, les entreprises traditionnelles ont été plus lentes à s’investir dans les dimensions sociales, mobiles, à profiter de nouvelles données analytiques ou des bienfaits du Cloud. En effet seulement 14 % des dirigeants du secteur ont déclaré coordonner les processus d'innovation pour une efficacité maximale.

Trouver les bons partenaires externes et adopter des systèmes de mesure de l’innovation

Les industries du secteur médical vont devoir évoluer et transformer leur modèle basé sur l'innovation radicale vers l'innovation incrémentale nécessaire dès aujourd’hui pour soutenir les activités de base. Pour cela, elles vont devoir collaborer avec d’autres industries pour bénéficier d’une vision à 360° du patient, obtenir une vision plus large de  l'écosystème de santé en général  ainsi que développer de nouveaux modèles de paiement. La démarche semble urgente car compliquée. En effet, les dirigeants du secteur avouent trouver difficile de se lier aux bons partenaires. Actuellement, seuls un tiers des produits et services sont le fruit de telles pratiques. Par ailleurs, afin d’appréhender le nouveau système d’innovation et de le faire partager à toutes les parties prenantes, il convient d’adopter des systèmes de mesure basées sur des prospectives et capables de montrer l'évolution du rôle et de la nature de l'innovation.

Rédigé par Pierre-Marie Mateo
Journaliste