Outre-Atlantique, le nombre de personnes qui utilisent un smartphone est en augmentation constante. Mais même sur ces téléphones, c'est le SMS qui reste l'usage dominant.

L'ordiphone conforte son assise aux Etats-Unis

Fin 2010, plus de 63 millions de personnes ont acheté un smartphone outre Atlantique, rappelle ComScore. Soit une  hausse de 60 % sur un an, qui confirme la montée en puissance des ordiphones sur le marché mobile. Sachant que, pour rappel, ce sont désormais 234 millions d'Américains âgés au moins de 13 ans qui disposent d'un téléphone portable aujourd'hui. Côté usages, le cabinet souligne la domination encore prégnante du SMS : près de 70 % des utilisateurs expliquent en envoyer régulièrement. L'utilisation du web depuis le navigateur de son mobile commence elle aussi à s'inscrire dans les usages forts : plus d'un tiers des individus en sont amateurs.

Réseaux sociaux et applications

L'usage d'applications s'inscrit juste derrière : environ 34 % des mobinautes en téléchargent. Un chiffre en augmentation par rapport au trimestre précédent. Enfin, les individus apprécient se rendre sur des réseaux sociaux depuis leur téléphone (environ un quart), jouer (23 %) et écouter de la musique (une quinzaine de pourcent). A noter que pour le moment, c'est RIM qui domine le secteur du smartphone, en détenant environ un tiers des parts de marché à cette période.

Android en hausse

Suivi par Google (avec Android), puis Apple : 25 % des téléphones intelligents vendus à cette période étaient estampillés de la marque à la Pomme. Microsoft, avec un peu plus de 8 %, et Palm, qui frôle les 4 % de parts de marché, sont encore loin derrière. En ce qui concerne les téléphones classiques, ComScore souligne l'importance de constructeurs comme Samsung, qui rassemble un quart des abonnés, ainsi que de LG (20 %) et Motorola.